Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1963 > Etape par étape > Etape 9 : Bordeaux - Pau

Etape 9 : Bordeaux - Pau

202 km. 1 juillet 1963

- Cérami bonifie avec l’âge
Enfin une échappée ! Au 63ème km, Darrigade (Margnat Paloma), Beuffeuil (Mercier) et Simon (Peugeot) renforcés 30 km plus loin par Graczyk (Margnat Paloma), J. Groussard (Pelforth), Everaert (Saint-Raphaël), Lelangue (Solo Terrot) et Cérami (Peugeot) lancent une offensive non réprimée par le peloton. Rare de nos jours ! Les voici même se disputant la victoire d’étape 3’15’’ avant les petits camarades.
On se dit que, pour la première fois, depuis le début de ce Tour, les français vont remporter une étape en ligne : ils sont 5 face à 3 belges et ce sont les plus rapides.
Mais non, Darrigade ne reçoit pas le soutien attendu de la part de son équipier Graczyk à qui on a posé un emplâtre au poignet après qu’il se soit fracturé le scaphoïde. Ce qui, évidemment, le handicape fortement.
Finalement, c’est Pino Cérami qui tire les marrons du feu en portant l’estocade dans l’ultime kilomètre.
Paris-Roubaix à 38 ans, une étape du Tour à 41 ans, comment se fait-il que ce soit à l’heure où les autres raccrochent que Cérami étoffe son standing ? Le belge a étudié la question : « Mon père était un travailleur immigré. Je me suis trouvé dans la situation de tous les immigrants. Je n’étais pas belge et je n’étais plus italien. Les belges ne me sélectionnaient jamais pour le Tour ou pour les championnats nationaux. Les italiens ne me connaissaient pas. Il a donc fallu que je gagne ma vie en aidant Ockers ou Van Steenbergen. Les immigrants n’ont souvent d’autres ressources que de se mettre au service des autres. Bien sûr, même à cette époque, j’étais fort. Mais quand j’avais ramené Ockers ou Van Steenbergen en tête, j’étais souvent sans forces pour le sprint. C’est d’ailleurs curieux, dès que j’ai été naturalisé, en 1956, j’ai commencé à meubler mon palmarès. »

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Pino Cérami (Bel) en 4h41’57’’
2 André Darrigade (Fra) à 4’’
3 Joseph Groussard (Fra)
4 Pierre Everaert (Fra)
5 Jean Simon (Bel)
6 Robert Lelangue (Bel)
7 Pierre Beuffeuil (Fra)
8 Jean Graczyk (Fra) t.m.t.
9 Rik Van Looy (Bel) à 3’15’’
10 Benoni Beheyt (Bel) m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Gilbert Desmet 1 (Bel) en 48h11’51’’
2 Henry Anglade (Fra) à 6’’
3 Seamus Elliott (Irl) à 1’2’’
4 Guillaume Van Tongerloo (Bel) à 1’44’’
5 Luis Otano (Esp) à 2’13’’
6 Jean Stablinski (Fra) à 5’57’’
7 André Darrigade (Fra) à 6’4’’
8 Jacques Anquetil (Fra) à 6’14’’
9 Antonio Suarez (Esp) m.t.
10 Rik Van Looy (Bel) à 6’54’’
<< étape précédente | étape suivante >>