Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1963 > Etape par étape > Etape 10 : Pau - Bagnères-de-Bigorre

Etape 10 : Pau - Bagnères-de-Bigorre

148,5 km. 2 juillet 1963

- Parcours : Cols d’Aubisque et du Tourmalet

- Van Looy joue son va-tout
Dès le 1er km, Van Looy attaque, accompagné d’un de ses hommes (Aerenhouts). Un prétendant à la victoire finale qui se lance à l’assaut aux premiers coups de pédale de la première journée de montagne, cela ne manque pas de panache ! Sans s’inquiéter outre mesure, Anquetil envoie 2 de ses soldats (Everaert et Ignolin) couvrir les événements. 8 autres coureurs viennent bientôt compléter l’effectif de cette échappée qui arrive à Eaux-Bonnes avec 2’30’’ d’avance sur le peloton après 41 km de course. Pas assez compte tenu des efforts prodigués : au sommet de l’Aubisque, les positions sont bouleversées. Van Looy possède désormais 4’ de retard sur Bahamontès, 2’30’’ sur Anquetil.
Le champion flamand ne réussira pas à revenir sur la tête dans la vallée et l’ascension du Tourmalet sera un calvaire. A l’arrivée, à Bagnères-de-Bigorre, « Rik II » devra se rendre à l’évidence : 62ème à 13’8’’, la tactique n’était pas la bonne.

- Anquetil s’impose
Plus de doute désormais. Jacques Anquetil sera encore bien difficile à battre cette année. Le normand a certes connu quelques difficultés lorsque Bahamontès a accéléré dans l’Aubisque. Mais pas de quoi s’affoler et 25 unités se regroupaient avant d’aborder le Tourmalet. Dès le début de celui-ci, Esteban Martin (Ferrys) voulait justifier son titre de champion d’Espagne de la montagne. Bahamontès répliquait et ramenait sur lui Anquetil, Poulidor et Pérez-Frances (Ferrys) (ainsi que Pauwels et Soler mais ces 2 derniers ne tenaient pas la cadence jusqu’au bout). Bahamontès tentait bien de démarrer mais il retrouvait à chaque fois Anquetil à ses côtés. Finalement, les 5 hommes gravissaient les derniers kilomètres ensemble et l’on pouvait remarquer qu’Anquetil effectuait les relais les plus efficaces. A l’arrivée, il remportait au sprint sa 1ère victoire d’étape en montagne, sa 1ère victoire en ligne depuis 1957 !

JPEG - 34.1 ko
Anquetil devant Pérez-Frances.
On aperçoit au loin Bahamontès et Poulidor.

- Desmet 1 conserve son maillot de leader
Gilbert Desmet 1 (Wiel’s Groene Leeuw) a réalisé une belle course, toute en régularité : 2’10’’ de retard à l’Aubisque, 2’10’’ de retard au Tourmalet, 1’36’’ à Bagnères-de-Bigorre. 8ème de l’étape, le maillot jaune restait sur ses épaules, et ce d’autant plus qu’Anglade (2ème du général ce matin à 6’’) n’était pas dans un bon jour (19ème de l’étape à 4’19’’).

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Jacques Anquetil (Fra) en 4h37’18’’
2 José Pérez-Frances (Esp)
3 Raymond Poulidor (Fra)
4 Federico Bahamontès (Esp) t.m.t.
5 Esteban Martin (Esp) à 2’’
6 Claude Mattio (Fra) à 1’17’’
7 Jean-Claude Lebaube (Fra) m.t.
8 Gilbert Desmet 1 (Bel) à 1’28’’
9 Angelino Soler (Esp)
10 Armand Desmet (Bel) t.m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Gilbert Desmet 1 (Bel) en 52h50’37’’
2 Henry Anglade (Fra) à 2’57’’
3 Jacques Anquetil (Fra) à 3’46’’
4 Federico Bahamontès (Esp) à 6’5’’
5 Raymond Poulidor (Fra) à 6’16’’
6 Eddy Pauwels (Bel) à 7’29’’
7 Angelino Soler (Esp) à 8’30’’
8 Jean-Claude Lebaube (Fra) à 8’59’’
9 José Pérez-Frances (Esp) à 9’13’’
10 Armand Desmet (Bel) à 9’48’’
<< étape précédente | étape suivante >>