Accueil > Le Tour des étapes > Edition 2007 > Présentation > Les forces en présence

Les forces en présence

- Le favori
Absent de la dernière édition, Vinokourov (Astana) était désigné comme étant le principal favori de cette édition. Il s’agissait là de l’une de ses dernières chances d’être le premier Kazakh à inscrire son nom au palmarès du Tour. Son équipe (Kloden, Kashechkin, Savoldelli) paraissait suffisamment solide pour l’épauler efficacement.


- Les outsiders
Bien qu’équipier de Vinokourov, Kloden qui a déjà terminé à deux reprises sur le podium prétendait lui-même à la victoire, même si l’allemand avouait avant le départ que les rôles étaient bien définis.
Sastre (C.S.C.), 4ème de la dernière édition, pouvait apparaître comme un outsider sérieux même si l’Espagnol n’était pas un spécialiste du contre la montre.
Valverde, vainqueur d’une belle étape de montagne en 2005, n’avait encore jamais terminé le Tour jusqu’à présent. Difficile dans ce cas de définir les chances de l’Espagnol sur une course de trois semaines. Son partenaire au sein de la Caisse d’Epargne, Pereiro (1er ou 2ème du Tour 2006 ?) n’offrait pas plus de garanties.
Evans (Prédictor-Lotto), ancien champion de VTT, avait terminé dans les dix premiers lors des ses deux premières participations. Bon grimpeur, l’Australien ne bénéficiait pas d’une équipe spécialement composée pour l’aider en montagne, le sprinter Mac Ewen réclamant lui aussi quelques considérations.
Après le retrait de Basso, l’équipe Discovery Channel prenait le départ avec une pléïade de candidats au podium : Leipheimer, Popovitch et Contador.


- Du côté des Français
36 coureurs tricolores prenaient le départ de cette édition.
Parmi eux, certains participaient à leur premier Tour de France :
Gadret (AG2R), Bidot, Feillu et Hervé (Agritubel), Lequatre (Cofidis), Bonnet (Crédit Agricole), Séb. Chavanel, Delage, Jegou, Di Grégorio et Ladagnous (Française des Jeux).
Moreau (AG2R), vainqueur du Dauphiné 2007 et du championnat de France à 36 ans, nourrissait de légitimes espoirs.
Dessel (AG2R), 7ème en 2006, a connu des problèmes de santé. Il aura du mal à rééditer son exploit.


- Les maillots
Mc Ewen remettait son maillot vert en jeu avec Boonen (décevant l’année dernière, le maillot de champion du monde sur les épaules) et Hushovd comme principaux adversaires. D’autres sprinters comme Zabel, Freire, Bennati, Pozzato ou O’Grady pouvaient se méler à la lutte.

Rasmussen qui a remporté les deux derniers maillots à pois restait le principal favori à sa propre succession. « Chicken », comme le surnommait le reste du peloton, semblait bien au dessus du lot.