Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1974 > Présentation > Les forces en présence

Les forces en présence

- Le retour
Après s’être offert un mois de juillet sabbatique l’année dernière, Eddy Merckx (Molténi) revient dans la Grande Boucle avec un unique objectif : rejoindre dans les Annales Jacques Anquetil en remportant un 5ème Tour de France.
Vainqueur du Giro et de Tour de Suisse, « Le Cannibale » fait figure, une fois encore, de grandissime favori. Sans pour autant aborder l’épreuve en toute sérénité. Une blessure à la selle l’empêche de s’entraîner correctement depuis sons succès en Suisse. Ses adversaires en profiteront-ils ?

- Une opposition anémiée
La plupart des ténors du Tour 73 ont déclaré forfaits (Ocana, Fuente, Torres, Zoetemelk qui s’est fracturé le rocher lors du " Midi-Libre " alors qu’il avait remporté toutes les courses par étapes auxquelles il avait participé : Paris-Nice ; Semaine Catalane ; Tour de Romandie). Ajoutons-y Gimondi, absent depuis 1972.
Il ne reste plus que Bernard Thévenet mais le leader de l’équipe Peugeot se relève difficilement d’un zona frontal ; Lucien Van Impe mais le grimpeur belge de chez Sonolor vient à peine de reprendre la compétition ; Raymond Poulidor (Gan) mais le champion de la « poupoularité » a fêté ses 38 ans en avril dernier.
Alain Santy (Gan), brillant lauréat du « Dauphiné », est souvent cité, au même titre que Joaquim Agostinho (Bic) et les Kas (Lasa, Lopez-Carril, Galdos, Péruréna...). Sans véritable conviction.