Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1998 > Etape par étape > Etape 12 : Tarascon sur Ariège - Le Cap d’Agde

Etape 12 : Tarascon sur Ariège - Le Cap d’Agde

222 km. 24 juillet 1998

- Parcours
Parcours vallonné sur les deux premiers tiers de la course avec le col du Paradis (3ème cat.), la côte de Mouthoumet (4ème cat.) et le col de Villerouge (4ème cat.).

- Le peloton manifeste
A l’initiative de Laurent Jalabert, le peloton se fige au lieu de départ réel de cette 12ème étape. Il veut ainsi montrer son ras-le-bol par rapport à la sur-médiatisation des événements liés au dopage.
Un 1er peloton décide de partir (à petite allure) après 1 h 20 mn de retard sur l’horaire prévu. 35 mn plus tard, le second peloton contenant entre autres les frères Jalabert se lance également dans la course. Les pelotons fusionnent au km 16 : le vrai départ peut être donné.
Le kilométrage parcouru sera donc de 206 km au lieu des 222 prévus.
C’est la 3ème fois dans l’histoire du Tour qu’un peloton manifeste son mécontentement.
1966 : Suite au 1er contrôle antidopage à Bordeaux, les coureurs réalisent le lendemain une grève symbolique.
1978 : les coureurs protestent contre le système de transfert et décident qu’il n’y aurait pas d’étape entre Tarbes et Valence d’Agen. Ils roulent en groupe, à 20km/h et finissent le dernier km à pied.

- Jalabert encore
Au km 40, Laurent Jalabert accompagné de son frère Nicolas et de Voskamp s’échappent malgré l’allure très rapide du peloton. L’écart atteint 2’40’’ au km 62,5, 4’10’’ au km 74. Laurent Jalabert est alors virtuellement maillot jaune.
Sous l’impulsion des Mapei aidés par les Telekom, l’écart ne cesse ensuite de diminuer.
L’aîné des Jalabert se relève à 65 km de l’arrivée, les 2 autres sont repris peu après.

- Durand repris, Steels vainqueur
A 36 km de l’arrivée, Durand et Gouvenou sortent du peloton. Ils ont 36’’ d’avance à 32 km du but. A 15 km de l’arrivée, Durand lâche Gouvenou. Il compte encore 23’’ d’avance à 2 km de l’arrivée.
Le faux plat menant à la flamme rouge lui est néanmoins fatal. Il est repris à 300 m de la ligne.
Tom Steels remporte le sprint massif et signe sa 2nde victoire d’étape cette année.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Tom Steels (Bel) en 4h12’51’ (Moy : 48.764 km/h)
2 Francois Simon (Fra) m.t
3 Stephane Barthe (Fra) m.t
4 Nicola Minali (Ita) m.t
5 Erik Zabel (All) m.t
6 Stuart O’Grady (Aus) m.t
7 Andrea Ferrigato (Ita) m.t
8 Aart Vierhouten (Hol) m.t
9 Leonardo Guidi (Ita) m.t
10 George Hincapie (Usa) m.t

Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Jan Ullrich (All) en 52h42’25"
2 Bobby Julich (Usa) à 1’11"
3 Laurent Jalabert (Fra) à 3’01"
4 Marco Pantani (Ita) m.t
5 Michael Boogerd (Hol) à 3’29"
6 Luc Leblanc (Fra) à 4’16"
7 Bo Hamburger (Dan) à 4’44"
8 Fernando Escartin (Esp) à 5’16"
9 Roland Meier (Sui) à 5’18"
10 Angel Casero (Esp) à 5’53"
<< étape précédente | étape suivante >>