Etape 3 : Marseille - Toulouse
423 km. 8 et 9 juillet 1903

-  Un point de règlement
Henri Desgrange décide, dans le but d’éviter les ententes illicites, de séparer les coureurs en 2 groupes. Le premier comprend les 33 coureurs qui disputent le « Tour de France complet ». Il part le mercredi soir une heure avant le 2ème composé de 5 hommes ne disputant que « les étapes fractionnées ». Aucouturier, du fait de son abandon lors de la 1ère étape, en fait évidemment partie.
A l’arrivée, Brange, Lootens, Garin et Pothier se disputent la victoire au sprint. Eugène Brange l’emporte. Du moins le croit-il car Hippolyte Aucouturier arrive 27’ plus tard. « Le Terrible » a donc roulé 33’ de moins que les autres. C’est lui le véritable gagnant !

-  Garin conforte sa place de leader
Desgrange affirme dans son journal que cette étape a été la plus dure. «  Le départ dans la nuit, les plaines mornes de la Crau sous les regards tristes de la lune, un mistral terrible, des routes abominables puis un soleil de plomb, le désert encore et la traversée des Cévennes sous un ciel chauffé à blanc. »
Emile Georget, 2ème du général, en a fait les frais. Victime de diarrhées, il a terminé 11ème et perdu 1h50’’ sur Garin.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Hippolyte Aucouturier (Fra) en 17h55’4’’
2 Eugène Brange (Fra) à 32’22’’
3 Julien Lootens "Samson" (Bel)
4 Maurice Garin (Fra)
5 Lucien Pothier (Fra) t.m.t.
6 François Beaugendre (Fra) à 1h
7 Jean Fischer (Fra) à 1h35’18’’
8 Rodolphe Muller (Fra) à 1h35’19’’
9 Aloïs Catteau (Fra) à 1h35’20’’
10 Marcel Kerff (Bel) m.t.

Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Maurice Garin (Fra) en 51h7’39’’
2 Emile Georget (Fra) à 1h58’53’’
3 Lucien Pothier (Fra) à 2h58’1’’
<< étape précédente | étape suivante >>

 Erreur...

Erreur...

Fichier speedsyndic introuvable