Etape 10 : Dax - Hautacam
205 kms. 10 juillet

- Parcours : Marie-Blanque, Aubisque, Soulor, Hautacam.

-  Sestrières 1999...Hautacam2000...
Ce matin, Armstrong souriait : le temps était exécrable ! Les Pyrénées avaient disparu, couverts par d’épais nuages. Il allait pleuvoir toute la journée.
Bruyneel, son directeur sportif, avouera après l’étape : « Ce n’est plus un secret pour personne depuis longtemps, Lance adore le mauvais temps.(...) Son jour était venu. »
Effectivement, il restait une douzaine de kms d’ascension pour rejoindre Hautacam lorsque la partie s’est jouée.
Marco Pantani a alors placé une banderille. Zülle et Armstrong ont immédiatement réagi.
Et ensuite, ce fut le festival Armstrong !
Zülle ne pouvait pas tenir longtemps au rythme infernal (115 tours-pédales à la minute) de l’américain. Pantani non plus d’ailleurs. Celui-ci finira asphyxié 21ème de l’étape à 5’10’’ d’Armstrong. C’en est fini de ses espoirs de gagner le Tour.
Armstrong pouvait ensuite avaler les francs-tireurs évadés depuis l’Aubisque : Virenque, Botero et de nombreux espagnols (Escartin, Héras, Beloki, Beltran, Jimenez...).
Il ne réussissait cependant pas à gagner l’étape car Javier Otxoa (Kelme) qui possédait encore 10’30’’ d’avance sur lui au pied d’Hautacam, conservait 42’’ au sommet.
Mais la messe était dite : Armstrong avait, comme l’année dernière à Sestrières, écrasé tous ses concurrents dès la 1ère étape de montagne.
Ullrich (13ème de l’étape) a perdu prés de 3’30’’. Les autres sont plus loin encore.
S’il fallait ajouter un bémol à cette journée particulièrement faste pour l’américain, il s’agirait de la tenue d’ensemble médiocre de son équipe U.S.Postal. Aucun équipier n’était présent lorsque la partie s’est décantée.

JPEG - 38.5 ko
Armstrong en plein effort

- Superbe victoire de Javier Otxoa
Ce n’est pas lui qui a lancé l’étape mais Jacky Durand après 30 kms de course.
Bien vite, le basque de la Kelme, accompagné du belge de la Cofidis Nico Mattan, l’a rejoint dans Marie-Blanque (trop dur pour Vandenbroucke qui a abandonné).
Puis, Javier Otxoa s’est lancé dans un raid magnifique à travers l’Aubisque, le Soulor et Hautacam.
155 kms d’échappée pour finalement résister à la furia d’Armstrong.
A 26 ans, Otxoa venait de remporter sa 1ère victoire chez les professionnels.
Malheureusement, l’année suivante, lui et son frère jumeau, Ricardo, étaient renversés par une voiture lors d’une sortie d’entraînement. Ricardo était tué, Javier plongé dans le coma pendant plus d’un mois. Sa carrière s’achevait là.

- Les français ?
La bonne nouvelle est venue de Christophe Moreau, 8ème de l’étape et 3ème du général.
Richard Virenque a réalisé une bien belle étape : 4ème à 1’57’’ de Otxoa.
La déception provient de Jalabert. Le 1er grand col lui a encore été fatal. Il pointait à 4’ des favoris au sommet de l’Aubisque et, s’il limitait par la suite les dégâts (28ème de l’étape), ses espoirs de podium s’amenuisaient.
Il est désormais 18ème au général à 8’.
Son coéquipier Olano ne va guère mieux (23ème de l’étape)

- On ne parle plus d’Elli
99ème de l’étape à plus d’une demi-heure, le maillot jaune a complètement craqué !

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Javier Ochoa (Esp) en 6h09’32"
2 Lance Armstrong (Usa) à 42"
3 José-Maria Jimenez (Esp) à 1’13"
4 Richard Virenque (Fra) à 1’57"
5 Manuel Beltran (Esp) m.t.
6 Fernando Escartin (Esp) à 2’02"
7 Roberto Heras (Esp) m.t.
8 Christophe Moreau (Fra) à 3’05"
9 Joseba Beloki (Esp) à 3’35"
10 Alex Zülle (Sui) à 3’47

Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Lance Armstrong (Usa) en 39h24’30"
2 Jan Ullrich (All) à 4’14"
3 Christophe Moreau (Fra) à 5’10"
4 Marc Wauters (Bel) à 5’18"
5 Peter Luttenberger (Aut) à 5’21"
6 Joseba Beloki (Esp) à 5’23"
7 Manuel Beltran (Esp) à 5’44"
8 Javier Otxoa (Esp) à 6’13"
9 José-Maria Jimenez (Esp) à 6’21"
10 Angel Casero (Esp) à 6’55
<< étape précédente | étape suivante >>