Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1982 > Etape par étape > Etape 21 : Fontenay-Sous-Bois - Paris

Etape 21 : Fontenay-Sous-Bois - Paris

186,8 km. 25 juillet 1982

- Le champion de France à l’honneur
La dernière étape est monotone. Seules les côtes de la vallée de Chevreuse donnent lieu à une opposition Bernaudeau - Vallet qui tourne à l’avantage du premier cité. Ce qui n’empêche nullement le coureur de La Redoute de ramener à Paris le maillot à pois.
Régis Clère (Coop) se met ensuite en valeur en paradant devant les parisiens le maillot tricolore sur les épaules. Il entre en effet en tête sur les Champs-Elysées (6 tours de 6,050 km à accomplir) et démontre ainsi qu’il a parfaitement mérité de remporter le challenge du coureur le plus combatif. Il doit cependant rapidement baisser pavillon.
Dans le dernier kilomètre, Pol Verschuere (Vermeer) tente de fausser compagnie au peloton mais cela se révèle impossible. Le sprint est inévitable.

- Hinault, un sacré champion
Bien protégé par son coéquipier Charly Bérard, le maillot jaune Bernard Hinault se lance dans la bagarre et gagne le sprint le plus convoité du monde.
C’est un récidiviste : il avait déjà gagné sur cette même avenue en 1979 !
Lui qui n’affecte de n’accorder aucune importance aux records, lui qui a été critiqué lors de ce Tour pour son absence de panache, il ne lui était pas nécessaire de remporter cette étape. Et pourtant, il y tenait !

JPEG - 43.3 ko
Le vainqueur du Tour l’emporte sur les Champs ! Bel exploit !

- Zoetemelk, 2ème pour la 6ème fois
Hinault n’a aucunement souffert pour remporter son 4ème Tour (après 1978, 79 et 81) et réaliser son 1er doublé Tour de France - Giro. Certains considèrent même que l’opposition a été inexistante.
Joop Zoetemelk n’est pas loin de leur donner raison : « Le Tour 82 a été pour moi le plus facile. Jamais Hinault ne m’a lâché en montagne et je n’ai pratiquement jamais connu de moment d’inquiétude. »
A bientôt 36 ans, pour la 6ème fois en 12 participations, il termine 2ème. C’est le record (Ullrich, en 2005, en totalise 5).
Zoetemelk participera encore à 4 Tours (un autre record) mais il ne se classera plus jamais parmi les 10 premiers.

- Le record des arrivants
C’est la 4ème fois depuis la 2ème guerre mondiale que plus de 100 coureurs parviennent à Paris.
En totalisant 125 arrivants, le Tour de France 1982 a même enregistré le plus gros contingent jusqu’alors (100 en 1970 ; 104 en 1974 ; 121 en 1981).

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Bernard Hinault (Fra) en 5h1’24’’
2 Adrie Van Der Poel (PB)
3 Yvon Bertin (Fra)
4 Rudy Pévenage (Bel)
5 Alfons De Wolf (Bel)
6 Mike Gutmann (Sui)
7 Eric Mac Kenzie (NZ)
8 Paul Sherwen (Fra)
9 Stefan Mutter (Sui)
10 Marc Gomez (Fra) t.m.t.
<< étape précédente | classement général final >>