Accueil > Le Tour des étapes > Edition 2004 > Etape par étape > Etape 17 : Bourg d’Oisans - Le Grand-Bornand

Etape 17 : Bourg d’Oisans - Le Grand-Bornand

204,5 km. 22 juillet 2004

- Le programme du jour

GIF - 20.3 ko
Source : ASO


 

- La bonne échappée
Dès le kilomètre 3, Aldag, Simoni, Simeoni, Bartoli et Martin faussaient compagnie au peloton.
L’écart augmentait régulièrement pour atteindre 2’30 au pied du Glandon, première difficulté de la journée, et 5’30 au sommet.
Dans la descente, Moreau et Virenque profitaient de leur qualité de descendeur pour sortir du peloton. Ils revenaient sur les échappés qu’ils rejoignaient avant le sommet du col de la Madeleine. Le groupe de tête s’était décomposé dans la montée mais allait se recomposer dans la descente. Seul Bartoli qui avait abandonné manquait à l’appel.
Les six hommes de tête possédaient six minutes d’avance au kilomètre 114 avant que l’équipe CSC ne prenne la chasse en main.
Dans le col de Tamié, le groupe de tête perdait Simeoni et Martin. Il ne possédait plus que quatre minutes d’avance sur le peloton au sommet.
Dans le col de la Forclaz, Aldag était lâché à son tour. Les trois hommes de tête (Moreau Virenque et Simoni) passaient avec 2’30 d’avance sur le premier peloton.

- Les CSC à l’attaque
Dans le col de la Croix Fry, Sastre démarrait accompagné par son leader, Basso. Mais l’équipe maillot jaune réagissait et revenait sur les deux hommes. Sastre attaquait à nouveau et revenait sur les échappés. Le groupe maillot jaune reprenait tous les fuyards avant le sommet.
 

- Sur le fil
Au sortie du col de la Croix Fry, cinq coureurs restaient en tête : Armstrong, Landis, Basso, Ullrich et Kloden. Ils allaient se disputer la victoire d’étape.
Kloden démarrait juste après le passage sous la flamme rouge. Il semblait avoir fait la différence mais coupait sans doute son effort trop tôt. En sprinter, Armstrong revenait sur l’allemand et le dépassait pour remporter l’étape.
L’américain rentrait une fois de plus dans l’histoire en gagnant sa 4ème victoire consécutive en montagne après le plateau de Beille, Villard-de-Lans et l’Alpe d’Huez !
Par le passé, seul Bartali avait réalisé un doublé plus un triplé en 1948.
 

JPEG - 54.2 ko
Armstrong en sprinter


 

- Septième titre de meilleur grimpeur
Richard Virenque, auteur d’une belle échappée en compagnie du, désormais, meilleur français du Tour, Christophe Moreau (12ème), a définitivement assuré son maillot à pois.
Voeckler a fini 22ème à 4’48’’. Il n’a pas craqué, a même conservé son maillot blanc mais pour 45’’ seulement !
Ce sera dur face à Karpets lors du dernier chrono.

- Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 LANCE ARMSTRONG (USA - USP) en 6h11’52"
2 ANDREAS KLODEN (ALL - TMO) m.t.
3 JAN ULLRICH (ALL - TMO) à 01"
4 IVAN BASSO (ITA - CSC) m.t.
5 FLOYD LANDIS (USA - USP) à 13"
6 AXEL MERCKX (BEL - LOT) à 01’01"
7 LEVI LEIPHEIMER (USA - RAB) m.t.
8 CARLOS SASTRE (ESP - CSC) à 01’02"
9 MICKAEL RASMUSSEN (DAN - RAB) m.t.
10 GEORG TOTSCHNIG (AUT - GST) m.t.

- Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 LANCE ARMSTRONG (USA - USP) en 74h 04’56"
2 IVAN BASSO (ITA - CSC) à 04’09"
3 ANDREAS KLÖDEN (GER - TMO) à 05’11"
4 JAN ULLRICH (GER - TMO) à 08’08"
5 JOSE AZEVEDO (POR - USP) à 10’41"
6 FRANCISCO MANCEBO (ESP - IBB) à 11’45"
7 GEORG TOTSCHNIG (AUT - GST) à 12’56"
8 CARLOS SASTRE (ESP - CSC) à 15’14"
9 LEVI LEIPHEIMER (USA - RAB) à 16’25"
10 PIETRO CAUCCHIOLI (ITA - ALB) à 16’33"
<< étape précédente | étape suivante >>
Source : Jan Dorrestijn
Source : Jan Dorrestijn