Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1998 > Présentation > Les forces en présence

Les forces en présence

Les doutes d’Ullrich et l’Affaire Festina
Après sa victoire dans le Tour 1997 à 23 ans, on prédisait à Jan Ullrich un long règne sur le Tour de France.
Mais, depuis un an, la donne a changé : le champion Allemand, par manque d’envie dû peut-être à une culture cycliste un peu limitée n’a plus rien fait ! Sa victoire l’année précédente l’aurait-t-elle déjà rassasiée ?
Quoiqu’il en soit, il demeure le favori n°1, mais sa côte, il y a un an très élevée, tend à être revue à la baisse.
Ses challengers ? Bjarne Riis espère sans doute supplanter son leader et reprendre la suprématie au sein de l’équipe Telekom.
L’équipe Festina, Zülle en tête, pourrait profiter de son armada de grimpeurs (Virenque et Dufaux notamment) pour faire plier le champion allemand.
Olano, coureur complet, peut prétendre à une place sur le podium.
Marco Pantani, quant à lui, est en lice pour doublé Giro - Tour de France ; mais sa tâche semble délicate vu le peu d’opportunités que lui propose le tracé.
Enfin, Laurent Jalabert, considéré comme le meilleur coureur du monde, peut-il espérer franchir enfin convenablement l’altitude des 1 500 mètres qui lui ont toujours été jusqu’à aujourd’hui fatidique et prétendre enfin à bien se positionner sur ce Tour ?

Une bombe fait vaciller le monde du cyclisme
Ces questions sont à ce jour passées au second plan, étant donnée l’affaire qui secoue le monde de cyclisme.
En effet, à quelques heures du départ à Dublin, une voiture de l’équipe Festina, bourrée d’EPO, a été arrêtée dans la région lilloise par le service des douanes.
Cette affaire risque d’avoir de graves répercutions sur l’équipe d’Alex Zülle et de Richard Virenque.
L’équipe n’est pourtant pas exclu du Tour, en attendant que l’enquête donne ses 1ères conclusions.
Seul le soigneur Willy Voet a été mis en examen et écroué.
Il serait toutefois surprenant qu’un seul homme soit à l’origine de ce trafic ...