Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1933 > Etape par étape > Etape 1 : Paris - Lille

Etape 1 : Paris - Lille

262 km. 27 juin 1933

- Des escarmouches puis les pavés
Après le rassemblement dans la cour de «  L’Auto » et le défilé traditionnel à travers les rues de la capitale, la course s’accélère, passée la côte de Pecq, avec une 1ère échappée de Magne, Pélissier et Cornez. Pélissier et Piemontesi s’essaient à nouveau du côté de Pontoise avant une trêve qui se poursuit jusque Doullens. Là, Guerra, Ronsse, Archambaud et Thallinger s’offrent une escapade assez vite réprimée.
A partir de Béthune, la course prend sa véritable dimension. Nous entrons dans la zone pavée et chacun s’attend à ce que les belges démontrent leur supériorité en ce domaine. Surprise : c’est le marseillais Péglion qui lance les hostilités, bientôt dépassé par Geyer, Hardiquest et Archambaud.
Derrière, le peloton se disloque.

- Archambaud survole les débats
En tête de course, le parisien Maurice Archambaud effectue un travail si intense que Ludwig Geyer se relève, complètement épuisé à Fournes, 25 km avant l’arrivée. L’allemand terminera l’étape 21ème à 8’56’’.
Louis Hardiquest tient bon jusque Lille mais il reste 10 bons kilomètres avant d’arriver sur l’hippodrome de Marcq-en-Barœul, terme de cette étape. C’en est trop pour le touriste-routier belge qui laisse « le Nabot » (1,64 m ; 63 kg) remporter, à 27 ans, sa 1ère étape sur le Tour.
Malgré sa petite taille, Archambaud est un formidable rouleur, vainqueur du Grand-Prix des Nations contre-la-montre en 1932. Celui que Desgrange surnomme « le Poupard » a également battu à Alger le record de l’heure détenu depuis 1914 par Oscar Egg mais sa performance n’a pas été homologuée, les conditions nécessaires au chronométrage officiel n’ayant pas été réunies.

- Des écarts conséquents
2’32’’ après le tricolore, 9 coureurs se présentent sur la ligne. Parmi eux, 7 belges (Aerts, Lemaire, Rebry), 1 seul français (Speicher) et Stoepel, 2ème du Tour l’année dernière.
Guerra, Pélissier et Leducq terminent à 5’24’’, Magne à 15’18’’, Camusso à 22’35’’, Di Paco à 29’15’’.

JPEG - 20.2 ko
Béthune : dans quelques kilomètres, la bataille fera rage...


Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Maurice Archambaud (Fra) en 7h48’45’’
2 Léon Louyet (Bel) à 2’32’’
3 Jean Aerts (Bel)
4 Georges Lemaire (Bel)
5 Gaston Rebry (Bel)
6 Emile Decroix (Bel)
7 Georges Speicher (Fra)
8 Kurt Stoepel (All)
9 Jan Wauters (Bel)
10 Louis Hardiquest (Bel) t.m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Maurice Archambaud (Fra) en 7h46’45’’
2 Léon Louyet (Bel) à 3’32’’
3 Jean Aerts (Bel) à 4’32’’
4 Georges Lemaire (Bel)
5 Gaston Rebry (Bel)
6 Emile Decroix (Bel)
7 Georges Speicher (Fra)
8 Kurt Stoepel (All)
9 Jan Wauters (Bel)
10 Louis Hardiquest (Bel) t.m.t.
étape suivante >>