Warning: array_shift() [function.array-shift]: The argument should be an array in /home/www/grandeboucle/www/config/ecran_securite.php on line 283

Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/grandeboucle/www/config/ecran_securite.php on line 284
Etape 6 : Vannes - Les Sables d’Olonne (c.l.m. par équipes) - La Grande Boucle

Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1928 > Etape par étape > Etape 6 : Vannes - Les Sables d’Olonne (c.l.m. par équipes)

Etape 6 : Vannes - Les Sables d’Olonne (c.l.m. par équipes)

204 km. 22 juin 1928

-  Les Alcyon sans forcer
Les J.B. Louvet à Brest, les Alléluia à Vannes. La redoutable armada Alcyon est-elle en baisse de régime ? Certainement pas. Triomphante lors des 3 premières étapes, la formation dirigée par L. Feuillet l’a à nouveau emporté aujourd’hui aux Sables d’Olonne. Pas parce qu’elle tenait absolument à gagner. Juste parce que ses adversaires n’avaient pas les moyens de lui tenir tête. « Jamais, en effet, au cours de cette étape, les bleu ciel ne roulèrent autrement qu’au train, sans accélérer particulièrement l’allure, sauf peut-être en fin de parcours. Quand un homme crevait, on l’attendait, et la fameuse tactique de l’équipe-bloc fut appliquée parfaitement. » (R. Huttier).
Ainsi, à La Roche-Bernard (km 40), les Alcyon comptaient 8’ de retard sur les Alléluia, 5’ sur les J.B. Louvet. C’est à Lège, à 40 km du terme, que les bleu ciel ont pris définitivement l’avantage.
Louesse a été le 1er à lâcher lorsque le rythme s’est accentué en fin de parcours puis Delannoy et De Waele ont crevé. Leducq a mené le sprint avant que, à tout seigneur tout honneur, Nicolas Frantz ne le dépasse et remporte l’étape.

- Les souffrances de J. Bidot
Blessé après avoir chuté la veille, abandonné à son triste sort aux environs de Nantes, Jean Bidot (Alléluia) a difficilement parcouru les 100 derniers kilomètres : « C’est le plus terrible souvenir de ma carrière que je viens de noter. Pour ne pas voir cette route qui m’éblouissait et me tournait la tête, je fermais de temps en temps les yeux, et j’avais alors l’impression de m’enfoncer dans un horrible gouffre Quelle pénible sensation ! Et ce soleil qui brulait ma blessure au bras encore à vif ! Jamais je ne pensais pouvoir arriver au bout, et je ne me rappelle pas avoir désiré quelque chose avec tant de force que le petit ruban blanc qui marque l’arrivée. »
Deux mètres après cette ligne, Jean Bidot (60ème à 58’33’’) s’est écroulé, épuisé.

- Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Nicolas Frantz (Lux) en 6h23’44’’
2 André Leducq (Fra)
3 Jan Mertens (Bel)
4 Gaston Rebry (Bel)
5 Ernest Neuhard (Fra)
6 Julien Vervaecke (Bel)
7 Joseph Mauclair (Fra) t.m.t.
8 Maurice De Waele (Bel) à 25’’
9 Pé Verhaegen (Bel) à 3’46’’
10 Raymond Decorte (Bel) à 8’4’’

- Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Nicolas Frantz (Lux) en 37h13’11’’
2 Gaston Rebry (Bel) m.t.
3 Maurice De Waele (Bel) en 37h14’50’’
4 Julien Vervaecke (Bel) en 37h15’26’’
5 André Leducq (Fra) en 37h27’16’’
6 Jan Mertens (Bel) en 37h38’6’’
7 Joseph Mauclair (Fra) en 37h49’31’’
8 Pé Verhaegen (Bel) en 38h5’10’’
9 Marcel Bidot (Fra) en 38h17’13’’
10 Antonin Magne (Fra) en 38h18’18’’
<< étape précédente | étape suivante >>