Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1994 > Etape par étape > Etape 6 : Cherbourg - Rennes

Etape 6 : Cherbourg - Rennes

270,5 km. 8 juillet 1994

- Les derniers coups de pédale de Greg Lemond
Transparent depuis le début de ce Tour, Greg Lemond (Gan) abandonne dans la côte des Loges-Marchis à Saint-Hilaire-du-Harcouët (179ème km) : «  Je n’ai aucune excuse. Je suis mauvais. C’est tout. »
A 33 ans, le triple vainqueur du Tour (1986,1989 et 1990) met ainsi fin à sa carrière cycliste.

- Mésentente à l’intérieur de la GB-MG
Johan Museeuw pointait ce matin en 2ème position au classement général à 4’’ de son coéquipier Flavio Vanzella.
Quelle mouche l’a-t-elle donc piqué pour qu’il dispute les sprints-bonifications ?
Bien sûr, en l’emportant à Louvigné-du-Désert, il reprend le maillot jaune mais il s’attire la colère de Vanzella : « Je ne comprends pas très bien pourquoi il a effectué les sprints-bonifications. Il sait que je ne suis pas attaché à ce maillot. De toutes les manières, j’étais prêt à l’aider pour le sprint. Ce que j’ai fait d’ailleurs. Alors, pourquoi tant de précipitation ? »
Quelques kilomètres plus loin, 21 coureurs se détachent du peloton dont ...Museeuw et Vanzella !
Le peloton revient assez rapidement sur eux.

- La bonne échappée se forme
A 22 km de l’arrivée, Frankie Andreu s’enfuit. Il reçoit le soutien de Zberg, de Bortolami, de Heppner, d’Abdoujaparov, de Bontempi et de son coéquipier Sean Yates, le mieux placé au classement général (7ème à 38’’).
Ces 7 hommes possèdent 1’20’’ d’avance à 10 km de Rennes.
Ce sera suffisant.

- Victoire de Bortolami
A 2 km de la ligne, Gianluca Bortolami (Mapeï) gicle de façon à échapper au sprint fatal d’Abdoujaparov.
Un coup parfaitement joué : il enlève l’étape, ce qui suffit à son bonheur mais il apprendra bientôt qu’il ne lui a manqué qu’une seconde pour qu’il puisse récupérer également le maillot jaune !

- Sean Yates, récompensé de 13 ans de professionnalisme
Le peloton termine à 46’’ du vainqueur, à 44’’ des autres échappés.
L’équipe GB-MG a donc fait chou blanc. Museeuw et Vanzella ont tout perdu.
C’est Sean Yates qui devient le nouveau maillot jaune à son 11ème Tour de France.
L’anglais de la Motorola avait débuté en 1982 et s’était déjà illustré sur le Tour en 1988 en remportant le contre-la-montre de Wasquehal.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Gianluca Bortolami (Ita) en 6h58’47’’
2 Djamolidine Abdoujaparov (Ouz) à 2’’
3 Beat Zberg (Sui)
4 Guido Bontempi (Ita)
5 Jens Heppner (All)
6 Sean Yates (GB)
7 Frankie Andreu (USA) t.m.t.
8 Jan Svorada (Slo) à 46’’
9 Jan Kirsipuu (Est)
10 Angel Edo (Esp) t.m.t.

Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Sean Yates (GB) en 28h44’22’’
2 Gianluca Bortolami (Ita) à 1’’
3 Johan Museeuw (Bel) à 4’’
4 Frankie Andreu (USA) à 5’’
5 Flavio Vanzella (Ita) à 6’’
6 Miguel Indurain (Esp) à 20’’
7 Djamolidine Abdoujaparov (Ouz) à 31’’
8 Lance Armstrong (USA) à 32’’
9 Thierry Marie (Fra) à 37’’
10 Armand De Las Cuevas (Fra) à 38’’
<< étape précédente | étape suivante >>