Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1963 > Etape par étape > Etape 17 : Val d’Isère - Chamonix

Etape 17 : Val d’Isère - Chamonix

228,5 km. 10 juillet 1963

- Le Tour d’Europe
Le Tour de France visite aujourd’hui 3 pays. Il quitte la France après le col du Petit-Saint-Bernard pour entrer en Italie par La Thuile (km 68) puis découvre la Suisse en passant par le col du Grand-Saint-Bernard (km 145) avant de rentrer en France à partir de Vallorcine (km 213).

- Gilbert Desmet à bout de forces
Le peloton roule groupé jusqu’au sommet du Petit-Saint-Bernard (km 55). Seul Gilbert Desmet qui a cédé hier le maillot jaune après l’avoir porté pendant 10 jours est en difficulté. Le Belge, vidé de ses forces, abandonnera peu après avec ses équipiers Moelenaers et Doom. Pendant ce temps, dans la descente sur Pré Saint-Didier, Van Looy, accompagné d’une petite dizaine de coureurs, s’offre une quarantaine de secondes d’avance. Poulidor et Bahamontès pensent pouvoir en faire de même. A tort. "Maître Jacques" et ses hommes mettent fin aux rebellions, km 93.

- Bahamontès au Grand-Saint-Bernard
Dotto, Van Looy et Battistini se lancent à l’offensive dès le pied du Grand-Saint-Bernard. Les voilà avec 1’45’’ d’avance au km 125 mais ils sont rejoints par les cadors du peloton au km 137. 2 kilomètres plus loin, Bahamontès attaque. Le maillot jaune franchit le sommet 1’30’’ avant ses adversaires mais il est récupéré, km 165.

- Anquetil, le plus malin
C’est ensuite que ça se corse pour Géminiani et son équipe "Saint Raphaël" : les éboulements empêchent en effet la caravane de passer par l’itinéraire initialement prévu. Il faut emprunter « l’ancienne Forclaz », une route caillouteuse en terre battue avec des portions à 18% ! Anquetil risque de souffrir devant les qualités de grimpeur de "l’Aigle de Tolède". Il faudrait peut-être qu’il puisse prendre un vélo plus léger le temps de l’ascension. Mais comment contourner le règlement qui stipule qu’il est interdit de changer de machine, à moins qu’un incident mécanique constaté par un commissaire ne l’y oblige ? En provoquant le problème technique, évidemment : il suffit qu’Anquetil appelle sa voiture au bas de la descente du Grand-Saint-Bernard et que l’on cisaille le câble du dérailleur et le tour est joué ! Il ne reste plus au Normand qu’à enfourcher sa nouvelle monture et ... à résister aux attaques de Bahamontès. Ce dernier prend parfois 40 m d’avance, pas plus. Au train, Anquetil revient à la hauteur de l’Espagnol et résiste jusqu’au bout aux changements de rythme du « picador ». Au sommet (km 201), Bahamontès passe en tête 4 petites secondes avant Anquetil. Les autres sont relégués à 1’30’’, Poulidor à 3’20’’. Après la descente, il faut encore se coltiner le col des Montets avant de parvenir à Chamonix sous une pluie battante, C’est tout bon pour Jacques Anquetil qui bat Bahamontès au sprint et s’empare du maillot jaune grâce au jeu des bonifications. Le plus dur est fait : le chrono de Besançon ne peut que lui être favorable.

JPEG - 47.8 ko
Bahamontès et Anquetil dans les cailloux de la Forclaz

- Poulidor et Anglade battus
4ème du général avant cette étape, Raymond Poulidor a craqué dans le col des Montets et terminé l’étape à la 17ème place à 8’23’’ d’Anquetil.
Henry Anglade (3ème ce matin) s’est lui aussi effondré : 26ème à 11’40’’. Le Lyonnais rétrograde à la 10ème position du général.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Jacques Anquetil (Fra) en 7h25’5’’
2 Federico Bahamontès (Esp) à 1’’
3 Rik Van Looy (Bel) à 18’’
4 José Pérez-Frances (Esp)
5 Hans Junkermann (R.F.A.)
6 Renzo Fontona (Ita)
7 Armand Desmet (Bel) t.m.t.
8 Jean-Claude Lebaube (Fra) à 1’4’’
9 Graziano Battistini (Ita) à 2’58’’
10 Francisco Gabica (Esp) à 3’57’’


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Jacques Anquetil (Fra) en 94h5’16’’
2 Federico Bahamontès (Esp) à 28’’
3 José Pérez-Frances (Esp) à 6’43’’
4 Jean-Claude Lebaube (Fra) à 8’35’’
5 Armand Desmet (Bel) à 8’38’’
6 Renzo Fontona (Ita) à 10’29’’
7 Angelino Soler (Esp) à 11’27’’
8 Raymond Poulidor (Fra) à 12’12’’
9 Hans Junkermann (R.F.A.) à 13’10’’
10 Henry Anglade (Fra) à 15’20’’
<< étape précédente | étape suivante >>