Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1934 > Etape par étape > Etape 11 : Nice - Cannes

Etape 11 : Nice - Cannes

126 km. 15 juillet 1934

- Vietto et Martano à l’attaque
Le temps s’est brutalement couvert sur la côte d’Azur et les coureurs abordent le col de Nice sous la pluie. René Vietto, natif de Rocheville-le-Cannet, à 2 km de Cannes, n’en a cure. Lui qui connaît les routes de la boucle de Sospel par cœur attaque dès les premiers lacets du col de Braus : 21’’ d’avance au sommet (autant en bonification) sur Ezquerra et Trueba, 37’’ sur Martano, 1’15’’ sur Magne. Tiens, le maillot jaune donne d’inquiétants signes de fatigue. Aussitôt, Martano, son grand adversaire au général, fait le forcing. L’italien revient sur Vietto dans le col du Castillon puis l’emmène sur son porte-bagage. Logique : Vietto, en tant qu’équipier du maillot jaune, ne peut se permettre de passer les relais.

- Vietto superstar
A Cannes, René Vietto n’a aucun mal à disposer au sprint de Martano, fatigué. La ligne à peine franchie, c’est l’explosion de joie. L’azuréen pleure, embrasse ses parents. Ses supporters entrent en transe. Il est porté en triomphe tandis que le service d’ordre, dépassé, se met à frapper à tour de bras. Jacques Goddet, le rédacteur en chef de «  L’Auto », est blessé à la tête. Georges Briquet, célèbre radioreporter, reçoit un coup de poing dans le bas-ventre.

JPEG - 34.3 ko
Victoire de Vietto sur ses terres.
Bientôt, ce sera l’hystérie.

- Magne en sérieuse difficulté
« Tonin » termine 3ème à 3’23’’. Au général, son avance sur Martano s’amenuise (2’5’’). Et Vietto pointe à l’horizon. Certes, il s’agit d’un équipier. Certes, une demi-heure les sépare encore mais le jeune cannois, s’il se lance dans un grand raid lors des étapes pyrénéennes, peut faire exploser la course. Jouera-t-il sagement son rôle d’équipier modèle ou préférera-t-il tenter sa carte personnelle ?

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 René Vietto (Fra) en 4h9’7’’
2 Giuseppe Martano (Ita) m.t.
3 Antonin Magne (Fra) à 3’23’’
4 Vicente Trueba (Esp) m.t.
5 Roger Lapébie (Fra) à 6’19’’
6 Félicien Vervaecke (Bel) m.t.
7 Ettore Meini (Ita) à 9’40’’
8 Raymond Louviot (Fra)
9 Ambrogio Morelli (Ita)
10 Pierre Pastorelli (Fra) t.m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Antonin Magne (Fra) en 72h34’5’’
2 Giuseppe Martano (Ita) en 72h36’10’’
3 René Vietto (Fra) en 73h3’56’’
4 Félicien Vervaecke (Bel) en 73h8’51’’
5 Ambrogio Morelli (Ita) en 73h10’47’’
6 Roger Lapébie (Fra) en 73h10’49’’
7 Vicente Trueba (Esp) en 73h15’48’’
8 Edoardo Molinar (Ita) en 73h19’29’’
9 Georges Speicher (Fra) en 73h22’53’’
10 Mariano Canardo (Esp) en 73h23’59’’
<< étape précédente | étape suivante >>