Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1994 > Etape par étape > Etape 17 : Bourg d’Oisans - Val Thorens

Etape 17 : Bourg d’Oisans - Val Thorens

149 km. 20 juillet 1994

- Parcours : Cols du Glandon, de la Madeleine et montée de Val Thorens

-  Le Glandon escamoté
Alors que les coureurs descendent une petite côte avant d’aborder le col du Glandon, Marco Pantani bloque sa roue avant sur la pierraille. Il effectue un roulé-boulé par-dessus son vélo et se blesse au genou et au nez. Il est au bord de l’abandon.
Mais, finalement, il se remet en selle et récupère pendant l’escalade du Glandon effectuée à très faible allure par le peloton.

- Le col de la Madeleine déterminant
C’est dans la 2ème difficulté du jour, la Madeleine, que la bagarre va commencer.
2 Gewiss : Bjarne Riis et Piotr Ugrumov (9ème au général), accompagnés d’un petit grimpeur colombien de la ZG Mobili, Nelson « Cacaïto » Rodriguez (6ème du dernier Giro) se lancent dans un raid de 90 km.
Un peu plus tard, Leblanc puis Pantani, ressuscité, tentent également de s’enfuir. Virenque réplique à son tour. Indurain intervient.
Cette passe d’armes a causé de gros dégâts à l’arrière. De Las Cuevas (4ème ce matin) est déjà à 5’ au sommet de la Madeleine. Il terminera l’étape à 20’ !
Il paie, peut-être, son style peu économique en montagne, trop souvent debout sur les pédales.

- Val Thorens s’offre à un colombien
Devant, Riis effectue un travail considérable. Il relègue le peloton à 5’.
Nelson Rodriguez ne prend aucun relais.
Epuisé, le danois doit bientôt laisser son équipier letton en découdre avec le colombien. Celui-ci, plus frais, l’emporte au sprint.
Très déçu, Ugrumov peut quand même se consoler en pensant à la 6ème place qu’il vient d’obtenir au classement général.
Derrière, ce sont Poulnikov (pour Pantani) et Lino (pour Leblanc et Virenque) qui roulent de façon à réduire l’écart dans cette longue (36 km) mais assez douce (5 % de moyenne) ascension vers Val Thorens.
Puis, à 5,5 km de l’arrivée, Marco Pantani s’envole une nouvelle fois.
Comme d’habitude, trop tard pour la victoire mais l’opération se révèle toutefois bénéfique : il reprend 1’29’’ à ses adversaires, ce qui le place sur le podium !
A 24 ans, 2ème du Giro 1994, il confirme ses immenses talents de grimpeur.

- 68 coureurs repêchés
Les délais à l’arrivée étaient fixés à 25’7’’. 68 coureurs ne les ont pas respectés.
Ils auraient dû être éliminés, mais, conformément au règlement, ils ont été repêchés : un article stipule que si 20 % des coureurs dépassent les temps impartis, il est possible d’augmenter les délais. Ouf !
58 coureurs seulement auraient pris le départ de la 18ème étape.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Nelson Rodriguez (Col) en 5h13’52’’
2 Piotr Ugrumov (Let) à 3’’
3 Marco Pantani (Ita) à 1’8’’
4 Richard Virenque (Fra) à 2’37’’
5 Miguel Indurain (Esp)
6 Alex Zülle (Sui) m.t.
7 Luc Leblanc (Fra) à 2’40’’
8 Roberto Conti (Ita) à 2’44’’
9 Hernan Buenahora (Col) à 2’45’’
10 Udo Bolts (All) à 2’52’’


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Miguel Indurain (Esp) en 86h42’45’’
2 Richard Virenque (Fra) à 7’21’’
3 Marco Pantani (Ita) à 8’11’’
4 Luc Leblanc (Fra) à 8’38’’
5 Roberto Conti (Ita) à 10’4’’
6 Piotr Ugrumov (Let) à 11’34’’
7 Alberto Elli (Ita) à 14’12’’
8 Alex Zülle (Sui) à 16’44’’
9 Udo Bolts (All) à 18’55’’
10 Vladimir Poulnikov (Rus) à 19’15’’
<< étape précédente | étape suivante >>