Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1990 > Etape par étape > Etape 7 : Vittel - Epinal (c.l.m.)

Etape 7 : Vittel - Epinal (c.l.m.)

61,5 km. 7 juillet 1990

- Alcala, nouveau grand favori du Tour
On connaissait déjà Raul Alcala : vainqueur à Spa sur le Tour 1989, 8ème du classement général cette même année ; meilleur jeune et 9ème du Tour 1987.
Mais le mexicain de l’équipe PDM a frappé fort sur ce contre-la-montre de plus de 61 km.
Il l’a emporté de 1’24’’ sur Miguel Indurain alors qu’il n’a jamais cessé de pleuvoir sur son passage, ce qui n’a pas été le cas pour ses adversaires (Lemond excepté).
A 26 ans, ses progrès dans le domaine de l’effort individuel sont considérables. Il est désormais le favori n°1 de ce Tour.

JPEG - 7.4 ko
Alcala, un nouvel homme à surveiller

- Excellente performance de Pensec
Ronan Pensec a terminé 7ème à 2’26’’ du mexicain.
Autant dire que personne ne l’attendait à un tel niveau.
Il ne lui a manqué que 17’’ pour prendre le maillot jaune.
Peut-être n’est-ce que partie remise ?

- Les échappés de Poitiers assurent
Respectivement 14, 15 et 23èmes, Bauer, Chiappucci et Maassen ont confirmé qu’il faudra compter avec eux à l’avenir.
Le canadien conserve d’ailleurs son maillot de leader.

- Lemond très décevant
L’Américain faisait figure de favori. Sa performance (5ème à 2’11’’ d’Alcala) démontre qu’il n’a pas encore retrouvé l’intégralité de ses moyens.
Il n’a repris qu’une trentaine de secondes sur Bauer et Chiappucci. Très insuffisant !
Un concurrent se dresse même à l’intérieur de sa propre équipe : Pensec.
Lemond bénéficie cependant d’une excuse : la pluie qui l’a accompagné tout au long du parcours.

-  Bugno et Delgado à leur niveau
L’italien (3ème à 1’47’’) aurait peut-être pu aspirer à mieux mais le choix de mettre 2 roues pleines lui a certainement porté préjudice. Il était en complet déséquilibre lorsque le vent soufflait latéralement.
Delgado a, une fois de plus, répondu présent (4ème à 2’5’’) tandis que son coéquipier Indurain (2ème) étalait une petite partie de son talent.

-  Roche inexistant
L’irlandais, cité parmi les outsiders au début du Tour, a concédé 4’56’’ sur Alcala.
52ème de l’épreuve, il peut tirer un trait sur ses espoirs de podium.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Raul Alcala (Mex) en 1h17’5’’
2 Miguel Indurain (Esp) à 1’24’’
3 Gianni Bugno (Ita) à 1’47’’
4 Pedro Delgado (Esp) à 2’5’’
5 Greg Lemond (USA) à 2’11’’
6 Jean-François Bernard (Fra) à 2’26’’
7 Ronan Pensec (Fra) m.t.
8 Uwe Ampler (RDA) à 2’30’’
9 Tony Rominger (Sui) à 2’32’’
10 Gerrit Solleveld (PB) à 2’40’’


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Steve Bauer (Can) en 30h4’49’’
2 Ronan Pensec (Fra) à 17’’
3 Claudio Chiappucci (Ita) à 1’11’’
4 Frans Maassen (PB) à 1’16’’
5 Raul Alcala (Mex) à 7’19’’
6 Gerrit Solleveld (PB) à 7’23’’
7 Greg Lemond (USA) à 10’9’’
8 Uwe Ampler (RDA) à 10’14’’
9 Sean Kelly (Irl) à 10’15’’
10 Viatcheslav Ekimov (URSS) à 10’26’’
<< étape précédente | étape suivante >>