Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1990 > Etape par étape > Etape 16 : Blagnac - Luz-Ardiden

Etape 16 : Blagnac - Luz-Ardiden

215 km. 17 juillet 1990

- Parcours : cols d’Aspin, du Tourmalet et montée de Luz-Ardiden

- Chiappucci joue son va-tout
Chacun est conscient que le Tour de France risque de se jouer aujourd’hui. C’est certainement ce qui explique que, pour une fois, l’allure du peloton est faible pendant les 3 premières heures de course.
Puis, 2 km après Arreau, en bas du col d’Aspin, le suisse de la TVM Jorg Muller attaque.
Et là, à la surprise générale, le maillot jaune, Claudio Chiappucci en personne, le suit !
Ils se retrouvent finalement une dizaine au sommet de ce col avec 34’’ d’avance.
L’allure du peloton est entretenue par l’équipe Z, par Eric Boyer en particulier.
Dans la descente, Muller prend quelques longueurs d’avance.
A Sainte-Marie-de-Campan, il possède 25’’ sur 16 poursuivants dont Chiappucci et 2’25’’ sur le peloton.

- Chiappucci rejoint
Muller est repris et distancé à 12 km du sommet du Tourmalet.
C’est alors Miguel Martinez-Torres qui s’en va seul.
Il passe en tête au sommet avec 1’24’’ sur Palacio et 1’42’’ sur Chiappucci.
Lemond, Delgado, Indurain sont à 2’50’’.
Quant à Breukink, il cède inexorablement du terrain et passe à 3’40’’. Le Tour est en train de se perdre...
A Luz-Saint-Sauveur, Chiappucci est rejoint par le groupe Lemond.
La montée de Luz-Ardiden risque de faire mal pour l’intrépide italien.

- Chiappucci, ce héros
Pourtant, au début de l’ascension, il ne semble pas trop souffrir de ses efforts. On le voit même aux avants-postes, assez fringant.
En réalité, il bluffe.
On s’en aperçoit lorsque, à 8 km du sommet, sur une première accélération de Parra puis de Lemond, le coureur de la Carrera craque.
A la flamme rouge, son maillot jaune est perdu mais, très courageusement, il parvient à limiter les dégâts. Il termine 14ème à 2’19’’ de Lemond et sauve son paletot pour 5’’ ! Bravo !
A l’arrivée, Chiappucci ne sera pas très tendre envers son adversaire : « L’américain va probablement gagner le Tour, mais avec une grande équipe que je n’ai pas. Il s’en sort bien, car il ne gagnera pas sur sa propre valeur. Aujourd’hui, il a été sauvé par ses coéquipiers. Il en a toujours eu plusieurs autour de lui, sauf sur la fin. Moi, je me suis retrouvé tout seul dès le premier col. Qu’il ne pavoise donc pas ! J’ai aussi voulu démontrer à toute l’Italie quel coureur je suis. Pour la première fois de ma vie, je suis un leader et j’ai cherché à prouver que je pouvais être un grand leader. »

- Miguel Indurain annonce l’avenir
A 2,5 km de la ligne, l’espagnol de la Once, Martinez-Torres est débordé par le tandem Lemond - Indurain.
Ce dernier démarre à 500 m pour remporter sa 2ème victoire d’étape sur le Tour.
Il pointe désormais à la 13ème position au classement général à 13’ de Chiappucci.
Lorsque l’on sait qu’il a perdu 12’ à l’Alpe d’Huez après avoir effectué un travail considérable pour Delgado, on peut légitimement se poser la question de savoir si Indurain n’était pas en mesure de (déjà) gagner ce Tour de France.

- Lemond, vers un 3ème sacre
En finissant 2ème de l’étape à 6’’ d’Indurain, Greg Lemond a fait un grand pas vers la victoire.
Il ne lui reste plus que 5’’ à récupérer et un contre-la-montre de 45 km attend les coureurs la veille de l’arrivée. Il ne peut que lui être favorable...

- Breukink et Bugno ont perdu le Tour
Gianni Bugno termine l’étape à la 20ème position à 4’7’’ d’Indurain.
C’est pire encore pour le hollandais : 22ème à 4’22’’.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Miguel Indurain (Esp) en 7h4’38’’
2 Greg Lemond (USA) à 6’’
3 Marino Lejarreta (Esp) à 15’’
4 Miguel Martinez-Torres (Esp) à 59’’
5 Fabio Parra (Col) à 1’18’’
6 Roberto Conti (Ita) à 1’24’’
7 Claude Criquielion (Bel) à 1’36’’
8 Pedro Delgado (Esp) à 1’38’’
9 Eric Boyer (Fra) m.t.
10 Giles Delion (Fra) à 2’


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Claudio Chiappucci (Ita) en 69h27’50’’
2 Greg Lemond (USA) à 5’’
3 Pedro Delgado (Esp) à 3’42’’
4 Eric Breukink (PB) à 3’49’’
5 Marino Lejarreta (Esp) à 5’29’’
6 Gianni Bugno (Ita) à 7’48’’
7 Eduardo Chozas (Esp) à 7’49’’
8 Claude Criquielion (Bel) à 8’40’’
9 Andrew Hampsten (USA) à 9’34’’
10 Ronan Pensec (Fra) à 11’12’’
<< étape précédente | étape suivante >>