Accueil > Le Tour des étapes > Edition 2018 > Etape par étape > Etape 11 : Albertville - La Rosière Espace San Bernardo

Etape 11 : Albertville - La Rosière Espace San Bernardo

108,5 km. Mercredi 18 juillet 2018

- Le programme du jour

PNG - 201.6 ko
Source : ASO

. Km 11,5 ; Srpint de Villars-sur-Doron
(Sagan : 20, Caruso : 17, Barguil : 15, Navarro : 13, Sicard : 11)
. Km 26 : Montée de Bisanne, hors catégorie (12,4 km de montée à 8,2%)
(Alaphilippe : 20, Barguil : 15, De Gendt : 12, Pauwels : 10, Taraamae : 8)
. Km 57,5 : Col du Pré, hors catégorie (12,6 km de montée à 7,7%)
(Barguil : 20, Pauwels : 15, Gesbert : 12, Atapuma : 10, Herrada : 8)
. Km 70 : Cormet de Roselend, catégorie 2 (5,7 km de montée à 6,5%)
(Barguil : 5, Herrada : 3, Gesbert : 2, Nieve : 1)
. Km 108,5 : La Rosière, catégorie 1 (176,km de montée à 5,8%)
(Thomas : 10, Dumoulin : 8, Froome : 6, Caruso : 4, Nieve : 2, Martin D. : 1)

- Valverde au nom de la Movistar
Une quarantaine de coureurs sortent dès le départ de cette étape courte et intense (4 cols en 108 km). Les Sky qui gèrent l’allure du peloton laissent l’écart atteindre les 6’.
Dans la 2ème difficulté du jour, le col du Pré, la Movistar accélère brutalement. Une grande offensive se prépare-t-elle ? Il le semble bien puisque Alejandro Valverde (N°3 dans la hiérarchie au sein la formation ibérique) attaque à 5 km du sommet et que son équipier Marc Soler (vainqueur de Paris-Nice cette année) se relève de l’échappée pour l’attendre. Les deux Espagnols possèdent 2’ d’avance sur le peloton dans le Cormet de Roselend, la 3ème difficulté de la journée. Plus qu’1’ au sommet de ce col, à 38 km de l’arrivée. Au pied de l’ascension finale de La Rosière, Valverde (seul désormais) est rejoint par Tom Dumoulin, vainqueur du Giro 2017. A 15 km de la ligne, les 2 hommes possèdent 50’’ d’avance sur le peloton et, ne l’oublions pas, 2’ de retard sur la tête de course composée de Barguil (Fortuneo), Valgren (Astana), Caruso (BMC) et Nieve (Mitchelton).

- Thomas au nom des Sky
C’est à 5,5 km de l’arrivée que l’étape se joue lorsque Geraint Thomas, 2ème du général, se lance à l’attaque. Le Gallois de la Sky revient rapidement sur Dumoulin qui avait quelque temps auparavant lâché Valverde. A la flamme rouge, Thomas porte l’estocade. Il double Nieve, le dernier rescapé des échappés à 300 mètres de la ligne et remporte en solitaire sa 2ème étape sur le Tour, un an après le contre-la-montre inaugural de Düsseldorf.
Thomas s’empare du maillot jaune (Van Avermaet terminant 71ème à 22’23’’) avec 1’25’’ d’avance sur son leader Chris Froome (3ème de l’étape à 20’’). Un simple intérim ou une passation de pouvoirs ? Laissons le fidèle serviteur de 32 ans répondre : "J’ai agi instinctivement pour revenir sur Dumoulin, c’était une occasion, Froomey a ensuite suivi derrière, le scénario était idéal. Il donne à l’équipe deux cartes très fortes. Pour moi, quoi qu’il arrive maintenant, c’est un Tour réussi avec une victoire d’étape et le Maillot Jaune. Si je peux en plus terminer sur le podium, ce serait formidable mais le but principal est de gagner le Tour et Froomey reste notre meilleure carte. Je ne vais pas faire exprès de perdre du temps pour qu’il prenne le Maillot Jaune, mais si on me demande de rouler pour Chris, je le ferai".

JPEG - 34.9 ko
Vainqueur du Dauphiné cette année, Geraint Thomas a-t-il l’étoffe d’un vainqueur du Tour ?

- Des écarts significatifs
Hormis Dumoulin (2ème de l’étape à 20’’), les autres leaders ne peuvent que constater leur infériorité par rapport aux Sky : Bardet, Nibali, Quintana et Roglic finissent à 59’’ ; Landa (13ème) à 1’47’’ ; Valverde (23ème) à 3’30’’. Uran (111ème à 26’7’’) ne prendra pas le départ demain.

- Cavendish et Kittel out
2 des plus grands sprinteurs de l’histoire du Tour sont arrivés hors-délais : Marcel Kittel (14 étapes au compteur), 3ème du premier sprint à Fontenay-le-Comte cette année, tourmenté par une ambiance exécrable au sein de la Katusha et Mark Cavendish (30 victoires), 8ème à Amiens, l’unique fois où l’Anglais a intégré un Top 10, ont franchi la ligne avec, respectivement, 11’25’’ et 34’6’’ de retard sur le délai autorisé.

- Classement de l’étape


Rang

Coureur

Équipe

Temps/Ecarts
1  GERAINT THOMAS TEAM SKY 03H 29’ 36’’
2  TOM DUMOULIN TEAM SUNWEB + 00H 00’ 20’’
3  CHRIS FROOME TEAM SKY + 00H 00’ 20’’
4  DAMIANO CARUSO BMC RACING TEAM + 00H 00’ 22’’
5  MIKEL NIEVE ITURRALDE MITCHELTON - SCOTT + 00H 00’ 22’’
6  DANIEL MARTIN UAE TEAM EMIRATES + 00H 00’ 27’’
7  JESUS HERRADA COFIDIS, SOLUTIONS CREDITS + 00H 00’ 57’’
8  ROMAIN BARDET AG2R LA MONDIALE + 00H 00’ 59’’
9  VINCENZO NIBALI BAHRAIN - MERIDA + 00H 00’ 59’’
10  NAIRO QUINTANA MOVISTAR TEAM + 00H 00’ 59’’

- Classement général


Rang

Coureur

Équipe

Temps/Ecarts
1  GERAINT THOMAS TEAM SKY 44H 06’ 16’’
2  CHRIS FROOME TEAM SKY + 00H 01’ 25’’
3  TOM DUMOULIN TEAM SUNWEB + 00H 01’ 44’’
4  VINCENZO NIBALI BAHRAIN - MERIDA + 00H 02’ 14’’
5  PRIMOŽ ROGLIC TEAM LOTTO NL - JUMBO + 00H 02’ 23’’
6  STEVEN KRUIJSWIJK TEAM LOTTO NL - JUMBO + 00H 02’ 40’’
7  MIKEL LANDA MEANA MOVISTAR TEAM + 00H 02’ 56’’
8  ROMAIN BARDET AG2R LA MONDIALE + 00H 02’ 58’’
9  NAIRO QUINTANA MOVISTAR TEAM + 00H 03’ 16’’
10  DANIEL MARTIN UAE TEAM EMIRATES + 00H 03’ 16’’

- Classement des jeunes


Rang

Coureur

Équipe

Temps/Ecarts
1  PIERRE ROGER LATOUR AG2R LA MONDIALE 44H 18’ 02’’
2  GUILLAUME MARTIN WANTY - GROUPE GOBERT + 00H 02’ 03’’
3  EGAN ARLEY BERNAL GOMEZ TEAM SKY + 00H 07’ 35’’
4  SØREN KRAGH ANDERSEN TEAM SUNWEB + 00H 23’ 05’’
5  DAVID GAUDU GROUPAMA - FDJ + 00H 32’ 50’’
6  DANIEL FELIPE MARTINEZ POVEDA TEAM EF EDUCATION FIRST + 00H 33’ 27’’
7  STEFAN KÜNG BMC RACING TEAM + 00H 33’ 31’’
8  ANTWAN TOLHOEK TEAM LOTTO NL - JUMBO + 00H 42’ 04’’
9  MAGNUS CORT NIELSEN ASTANA PRO TEAM + 00H 45’ 47’’
10  THOMAS BOUDAT DIRECT ENERGIE + 00H 48’ 49’’

- Classement par Équipe


Rang

Équipe

Temps/Ecarts
1 MOVISTAR TEAM 133H 09’ 11’’
2 BAHRAIN - MERIDA + 00H 01’ 37’’
3 TEAM SKY + 00H 05’ 45’’
4 TEAM LOTTO NL - JUMBO + 00H 07’ 59’’
5 AG2R LA MONDIALE + 00H 24’ 43’’
6 ASTANA PRO TEAM + 00H 28’ 55’’
7 MITCHELTON - SCOTT + 00H 34’ 55’’
8 BMC RACING TEAM + 00H 35’ 34’’
9 TEAM SUNWEB + 00H 46’ 29’’
10 TEAM KATUSHA ALPECIN + 00H 53’ 53’’

- Classement par points


Rang

Coureur

Équipe

Points
1  PETER SAGAN BORA - HANSGROHE 339 PTS
2  FERNANDO GAVIRIA RENDON QUICK - STEP FLOORS 218 PTS
3  DYLAN GROENEWEGEN TEAM LOTTO NL - JUMBO 132 PTS
4  ALEXANDER KRISTOFF UAE TEAM EMIRATES 129 PTS
5  ARNAUD DEMARE GROUPAMA - FDJ 106 PTS
6  ANDRÉ GREIPEL LOTTO SOUDAL 106 PTS
7  JOHN DEGENKOLB TREK - SEGAFREDO 100 PTS
8  ANDREA PASQUALON WANTY - GROUPE GOBERT 82 PTS
9  PHILIPPE GILBERT QUICK - STEP FLOORS 78 PTS
10  GREG VAN AVERMAET BMC RACING TEAM 69 PTS

- Classement du meilleur grimpeur


Rang

Coureur

Équipe

Points
1  JULIAN ALAPHILIPPE QUICK - STEP FLOORS 61 PTS
2  SERGE PAUWELS TEAM DIMENSION DATA 49 PTS
3  WARREN BARGUIL TEAM FORTUNEO - SAMSIC 40 PTS
4  REIN TAARAMÄE DIRECT ENERGIE 36 PTS
5  RUDY MOLARD GROUPAMA - FDJ 22 PTS
6  DAVID GAUDU GROUPAMA - FDJ 21 PTS
7  GREG VAN AVERMAET BMC RACING TEAM 15 PTS
8  ELIE GESBERT TEAM FORTUNEO - SAMSIC 14 PTS
9  JHON DARWIN ATAPUMA HURTADO UAE TEAM EMIRATES 12 PTS
10  THOMAS DE GENDT LOTTO SOUDAL 12 PTS

<< étape précédente | étape suivante >>
La carte
La carte

Source : ASO