Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1967 > Etape par étape > Etape 20 : Limoges - Puy-de-Dôme

Etape 20 : Limoges - Puy-de-Dôme

222 km. 21 juillet 1967

- 6 hommes en tête
Il fait très chaud encore sur les routes du Tour et le peloton roule à allure réduite. La première attaque n’est enregistrée qu’au 110ème km. Elle est l’œuvre du suisse Ruegg, poursuivi par le tricolore Delberghe. Le peloton se retrouve très vite relégué à 5’15’’ (km 125).
Au 134ème km, Rabaute (« Bleuet »), le suisse Pfenninger, Gimondi, Huysmans et Van Springel sortent à leur tour de l’anonymat et rattrapent Delberghe au 148ème km. Ce dernier n’insiste pas. Son directeur sportif, Marcel Bidot, lui intime l’ordre de prêter main forte au maillot jaune Pingeon.
Ruegg est également avalé au 172ème km. Ce qui fait qu’au moment d’aborder la côte de la Baraque, tremplin du Puy-de-Dôme, 6 hommes caracolent avec 5’35’’ d’avance sur le peloton.

- Gimondi s’est refait une santé
Après avoir enfourché un vélo plus léger, Gimondi part seul à 11 km de l’arrivée. Au sommet de cette côte (km 213,5), le bergamasque a 55’’ d’avance sur Rabaute et Huysmans, ses 2 plus féroces adversaires. Reste à gravir le Puy-de-Dôme. Ce qui ne pose aucun problème au dernier vainqueur du Giro qui accroît considérablement son avance sur un excellent Henri Rabaute (décédé en 2000), seul coureur (avec l’italien) à avoir résisté au retour des cadors.
Grâce à cette opération, Gimondi passe de la 9ème à la 7ème place du général. Surtout, il remporte lors de ce Tour 2 belles étapes de montagne (Briançon et le Puy-de-Dôme). Mais il était venu pour gagner...

JPEG - 17.3 ko
Gimondi à l’assaut du Puy-de-Dôme

- Jimenez jette ses derniers feux
32 coureurs abordent ensemble les premières rampes du Puy-de-Dôme. Immédiatement, Jimenez (2ème du général à 2’3’’ de Pingeon) se lance à l’attaque. Quelque peu laborieusement cependant et Poulidor, Pingeon, Balmamion et Janssen ne s’en laissent pas compter. L’espagnol ne réussit à creuser quelque écart qu’après plusieurs tentatives, tandis que Poulidor, une fois de plus, se révèle un précieux soutien pour le maillot jaune.
A l’arrivée, 24’’ séparent Jimenez de Pingeon. Autant dire que c’est le bressan qui a fait la bonne affaire !

- Letort résiste
Désiré Letort (3ème du général) s’est classé 18ème à 7’4’’ de Gimondi. « Plancoët » a conservé sa place sur le podium mais Balmamion se rapproche...

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Felice Gimondi (Ita) en 7h8’21’’
2 Henri Rabaute (Fra) à 4’50’’
3 Julio Jimenez (Esp) à 4’52’’
4 Raymond Poulidor (Fra) à 5’15’’
5 Roger Pingeon (Fra) à 5’16’’
6 Jan Janssen (PB) à 5’39’’
7 Franco Balmamion (Ita) à 6’
8 Ventura Diaz (Esp) à 6’9’’
9 Gines Garcia (Esp) à 6’12’’
10 Herman Van Springel (Bel) à 6’27’’


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Roger Pingeon (Fra) en 121h37’30’’
2 Julio Jimenez (Esp) à 1’39’’
3 Désiré Letort (Fra) à 5’53’’
4 Franco Balmamion (Ita) à 6’32’’
5 Lucien Aimar (Fra) à 8’28’’
6 Jan Janssen (PB) à 9’2’’
7 Felice Gimondi (Ita) à 10’34’’
8 Jozef Huysmans (Bel) à 15’8’’
9 Fernando Manzanèque (Esp) à 16’11’’
10 Raymond Poulidor (Fra) à 19’3’’
<< étape précédente | étape suivante >>