Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1965 > Etape par étape > Etape 9 : Dax - Bagnères-de-Bagorre

Etape 9 : Dax - Bagnères-de-Bagorre

226,5 km. 30 juin 1965

-  Parcours : Cols de l’Aubisque (km 131,5) et du Tourmalet (km 200)

- L’hécatombe
Alors que les difficultés ne sont pas encore abordées, le maillot jaune Bernard Van De Kerkhove (Solo-Superia) est lâché au 92ème km. Le belge abandonnera, victime de maux d’estomac, entraînant avec lui son équipier Julien Stevens.
L’Aubisque n’est pas gravi depuis 3 km que Vittorio Adorni (Salvarani), le dernier vainqueur du Giro, s’arrête également, troublé par les mêmes ennuis gastriques.
Ce n’est pas fini : Fédor Den Hartog et Lucien Aimar, les 2 capitaines de route de Geminiani chez Ford, sont aussi à l’agonie. Il faut insuffler de l’oxygène pour remettre en état Aimar qui s’est effondré dans l’Aubisque alors qu’il y fait une chaleur suffocante.
Ajoutons-y Peter Post (Flandria), Pierre Martin (Ford), Dieter Puschel et Gustav Desmet (Wiel’s Groene Leeuw), Juan Such Garcia (Ferrys) et Antonio Gomez De Moral (Kas). Cela fait en tout 11 abandons suspects lors de cette étape. Au même moment, dans le Tour de l’Avenir, Grosskost et Bayssière sont pris, eux aussi, d’étranges malaises. On retrouve tout un arsenal de produits dopants dans leurs valises. Les organisateurs du Tour de France décident de porter plainte contre X.

- Jimenez succède à Bahamontès
Federico Bahamontès (Margnat-Paloma) a 37 ans et, cette fois, il fait vraiment son âge. Courageusement, l’espagnol termine l’étape mais à l’avant-dernière place, à 37’48’’ du vainqueur. Le vainqueur ? On peut déjà le considérer comme le successeur de «  L’Aigle de Tolède ». Il s’agit de Julio Jimenez (Kas) qui n’avait, jusqu’alors, jamais quitté l’arrière du peloton depuis Cologne.
Par contre, dès que la route s’élève, Jimenez prend son envol. Il récupère un groupe d’échappés du matin pour ne tolérer avec lui que la présence d’Armand Desmet (Solo-Superia). Au sommet du Soulor (km 141), les 2 hommes possèdent 2’10’’ d’avance sur les favoris.
Dans le Tourmalet, changement radical de décor : A la chaleur étouffante de l’Aubisque succèdent la pluie et le froid : les organismes sont soumis à rude épreuve !
Desmet se retrouve vite en surrégime et laisse filer vers la victoire le petit grimpeur d’Avila tandis que lui-même finit difficilement 24ème à 11’24’’.

- Pingeon a de la chance
La descente de l’Aubisque vers le Soulor coûte cher à Roger Pingeon (Peugeot), à l’aise jusque là. Le bressan rate un virage et percute la paroi rocheuse. Il reprend malgré tout son vélo et termine l’étape 23ème. Les radios ne décèlent aucune fracture. Ouf !

- Poulidor en difficulté ; Gimondi récupère la Tunique
Dans la vallée qui sépare le Soulor du Tourmalet, Foucher, Lebaube, Simpson, Kunde, Delisle et quelques autres coureurs se lancent à la poursuite des 2 hommes de tête. On les retrouvera bien classé à l’arrivée.
Bientôt, c’est l’escalade décisive en ce qui concerne les favoris. 5 hommes forts résistent encore : Motta et De Rosso (Molténi), Gimondi (Salvarani), Poulidor (Mercier) et Zimmermann (Peugeot). Mais « Poupou » n’est pas dans un bon jour. A un kilomètre du sommet, il ne peut rien face à l’accélération de Gimondi et de Motta. Les 2 italiens vont unir leurs efforts dans la descente. Du moins le pense-t-on car, en réalité, Gimondi est victime d’une crevaison. Il est dépassé par Poulidor mais il revient sur ce dernier et tous les 2 parviennent à limiter les dégâts (1’5’’) vis-à-vis de Motta.
Résultat : Gimondi (6ème de l’étape) a de nouveau le maillot jaune sur les épaules. Le bergamasque a fait meilleure impression que Poulidor. Quant à Motta (3ème de l’étape), il doit terriblement regretter le contre-la-montre par équipes de Liège...

JPEG - 27.4 ko
Poulidor, Zimmermann, Motta, Gimondi dans l’ascension du Tourmalet


Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Julio Jimenez (Esp) en 6h49’19’’
2 André Foucher (Fra) à 2’48’’
3 Gianni Motta (Ita) à 3’
4 André Zimmermann (Fra)
5 Jean-Claude Lebaube (Fra) t.m.t.
6 Felice Gimondi (Ita) à 4’5’’
7 Guido De Rosso (Ita) m.t.
8 Esteban Martin (Esp) à 4’6’’
9 Raymond Poulidor (Fra) m.t.
10 Tom Simpson (GB) à 4’40’’


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Felice Gimondi (Ita) en 49h40’57’’
2 Raymond Poulidor (Fra) à 3’12’’
3 Jean-Claude Lebaube (Fra) à 4’23’’
4 André Foucher (Fra) m.t.
5 Gianni Motta (Ita) à 4’32’’
6 Tom Simpson (GB) à 5’59’’
7 Karl-Heinz Kunde (RFA) à 6’16’’
8 Cees Haast (PB) à 6’28’’
9 Guido De Rosso (Ita) à 6’40’’
10 André Zimmermann (Fra) à 7’21’’
<< étape précédente | étape suivante >>