Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1972 > Etape par étape > Etape 4 : Merlin-Plage - Royan

Etape 4 : Merlin-Plage - Royan

236 km. 5 juillet 1972

- Guimard se rapproche
La première attaque de la journée est l’œuvre d’Ocana (km 5) mais il faut attendre les points chauds pour que la course s’anime vraiment. Aux Sables d’Olonne (km 41), Gualazzini devance Guimard et Mintkiewicz. A Triaize (km 97,5), Guimard impose sa pointe de vitesse. Ce qui fait que le castelbriantais ne compte plus qu’une seconde de retard sur Merckx au général.

- La cassure
Vers le 110ème km, la traversée d’un pont étroit oblige les coureurs à se mettre en file indienne. Un virage sur la droite et l’on aborde désormais le vent de trois-quarts face. Vianen (Goudsmit-Hof) place une accélération. Merckx est dans sa roue. Aussitôt rappliquent Godefroot, Ocana, Gimondi et d’autres encore. Guimard a perdu une centaine de mètres mais, au prix d’un effort désespéré, il parvient à raccrocher. Juste à temps car Ocana (accompagné de S. Vasseur) n’hésite pas à collaborer avec le bruxellois (épaulé par Swerts). Les Peugeot (Thévenet, De Witte, Godefroot, Parenteau), sans se soucier de Pingeon, mettent la main à la pâte. Gimondi et Zilioli (Salvarani) travaillent sans arrière-pensée. Verbeeck (Watney-Aria), Hézard (Sonolor) prennent épisodiquement le relais. Bref, 18 coureurs (Van Marcke, Koeken, Van Staeyen et Beysens complètent l’effectif) se détachent irrésistiblement.
Derrière, Pingeon, Poulidor, Zoetemelk, Van Impe sont piégés. Les Sonolor et les Flandria tentent de s’organiser mais les petites routes du marais vendéen ne les favorisent guère. Quant aux Molténi, ils n’hésitent pas à jouer des coudes pour briser la cadence.
En haut de la côte de la Chaussée (km 195), l’écart est de 4’30’’. Quelques atermoiements au moment d’aborder le sprint et l’addition retombe à 3’8’’ sur la ligne. C’est déjà beaucoup !

- A toi, à moi
Le chassé-croisé en tête du général se poursuit. Cyrille Guimard (Gan-Mercier) détrône en effet Merckx de son fauteuil de leader en remportant sa 2ème victoire sur ce Tour. « J’ai l’impression de vivre les plus belles heures de ma vie », commentera sobrement notre nouvel héros à l’arrivée.

JPEG - 10.3 ko
Guimard sera-t-il l’adversaire de Merckx le plus coriace cette année ?


Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Cyrille Guimard (Fra) en 5h22’43"
2 Ronny Van Marcke (Bel)
3 Frans Verbeeck (Bel)
4 Walter Godefroot (Bel)
5 Cees Koeken (PB)
6 Italo Zilioli (Ita)
7 Eddy Merckx (Bel)
8 Ludo Van Staeyen (Bel)
9 Herman Beysens (Bel)
10 Roger Swerts (Bel) t.m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Cyrille Guimard (Fra) en 20h37’15"
2 Eddy Merckx (Bel) à 19"
3 Roger Swerts (Bel) à 34"
4 Walter Godefroot (Bel) à 53"
5 Luis Ocana (Esp) m.t.
6 Bernard Thévenet (Fra) à 59"
7 Yves Hézard (Fra) à 1’4"
8 Frans Verbeeck (Bel) à 1’6"
9 Felice Gimondi (Ita) à 1’7"
10 Ronny Van Marcke (Bel) à 1’12"
<< étape précédente | étape suivante >>