Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1996 > Etape par étape > Etape 11 : Gap - Valence

Etape 11 : Gap - Valence

202 km. 11 juillet 1996

- Une étape piégeuse
Cette étape à travers le plateau du Vercors était constituée de 6 cols, classés en 2ème et 3ème catégories.
Suffisant en soi pour créer des surprises mais ce qui attendait les coureurs du côté de Léoncel et du col des Limouches, à une quarantaine de kilomètres de l’arrivée, n’était pas prévu au programme.
Sur une quinzaine de kilomètres, la chaussée était remplie de clous ! Les crevaisons se multipliaient.
La société du Tour de France a porté plainte.

- Une étape de baroudeurs
Au 49ème km, 4 hommes s’enfuyaient mais seul Laurent Brochard (Festina) allait poursuivre son effort jusqu’au bout.
Il a fallu attendre le col de la Bataille, à une cinquantaine de kilomètres de l’arrivée pour voir le groupe de 8 baroudeurs définitivement se constituer.
Auparavant, dans le col du Rousset, une belle passe d’armes entre les leaders avait eu lieu.
De nombreux outsiders (Zülle, Virenque, Rominger, Ullrich puis Leblanc, Dufaux et Olano) avaient pris 25’’ au peloton dans lequel Indurain attendait la réaction de Riis. Réaction qui arriva assez rapidement d’ailleurs.
Dès lors, les Télékom ont contrôlé, maintenant l’écart avec le groupe de tête entre 2’30’’ et 3’.

- 8ème victoire d’étapes colombienne
La victoire allait revenir au plus malin : le colombien José Jaime Gonzalez Pico.
Alors qu’il s’était le plus souvent caché et qu’il laissait des trous dans l’échappée, il se lançait à l’attaque sous la flamme rouge, juste avant un virage à 90° suivi d’une rampe assez abrupte. L’idéal pour creuser un écart !
« Chepe » avouera qu’il connaissait la fin de parcours : « Dans l’échappée, les directeurs sportifs de la Mapeï et de la MG sont venus à la hauteur de leurs coureurs pour leur expliquer le final et la tactique à suivre. J’ai simplement écouté ce qu’ils racontaient. »
Déjà vainqueur des Tours de Colombie 1994 et 1995, Gonzalez relançait ainsi le cyclisme colombien au creux de la vague.
Ils n’étaient plus que 5 au départ de ce Tour (tous dans l’équipe Kelme) alors que l’on en comptait 27 en 1986 !

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 "Chepe" Gonzales (Col) en 5h09’12"
2 Manuel Fernandez-Gines (Esp) à 1"
3 Alberto Elli (Ita)
4 Lautent Brochard (Fra)
5 Marco Fincato (Ita)
6 Laurent Roux (Fra) t.m.t.
7 Stefano Cattai (Ita) à 5’’
8 Laurent Madouas (Fra)
9 Erik Zabel (All) à 2’51"
10 Fabio Baldato (Ita) m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Bjarne Riis (Dan) en 53h11’26"
2 Evgueni Berzin (Rus) à 40"
3 Tony Rominger (Sui) à 53"
4 Abraham Olano (Esp) à 56"
5 Jan Ullrich (All) à 1’38"
6 Peter Luttenberger (Aut) à 2’38"
7 Richard Virenque (Fra) à 3’39"
8 Miguel Indurain (Esp) à 4’38"
9 Fernando Escartin (Esp) à 4’49"
10 Laurent Dufaux (Sui) à 5’03"
<< étape précédente | étape suivante >>