Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1972 > Etape par étape > Etape 18 : Belfort - Auxerre

Etape 18 : Belfort - Auxerre

257,5 km. 21 juillet 1972

-  Abandon en « Raze ... campagne » (G. Pagnoud)
Dès le départ de Vesoul sous un ciel pluvieux, les journalistes se postent derrière le peloton. Ils sont à l’affût : Cyrille Guimard, 2ème du général, souffre d’une périostite à un genou, d’une tendinite à l’autre. Son abandon est imminent.
Effectivement, à l’entrée de Raze, après 13 km de course, le maillot vert met pied à terre et se dirige vers l’ambulance à l’intérieur de laquelle il éclate en sanglots sur l’épaule de Claude Sudres, le « public-relations » du groupe Gan-Mercier.

- Au tour de Merckx ?
Exit Ocana, exit Guimard. Ce Tour particulièrement difficile (peut-être le plus corsé de l’histoire de la Grande Boucle ?) ne va quand même pas s’achever sans son dernier héros, Eddy Merckx ? La question mérite d’être posée car le maillot jaune souffre depuis deux jours d’une inflammation du périnée. On le voit, événement extraordinaire, aboutir à l’arrière du peloton pour recevoir des soins et remplacer sa selle en plastique par une autre en cuir tanné.
Bon, rassurons-nous quelque peu : l’allure de la course est tout à fait tranquille. Merckx a beau pédaler la jambe gauche écartée, il n’est pas en difficulté.

- Dernière apparition de Wagtmans
L’abandon de Guimard offre la 1ère place des points chauds à Teirlinck qui se fait cependant battre par Santambrogio à Til-Châtel (km 80,5).
Les côtes de Courceau (km 141) et de Saint-Just permettent à Zoetemelk et à Van Impe de faire augmenter le rythme cardiaque avant que la course ne retombe dans la monotonie.
Marinus Wagtmans se détache ensuite pour posséder 1’45’’ d’avance à 40 km de l’arrivée. Mortensen se lance à sa poursuite, flanqué de Vianen et de Tabak, 2 équipiers du hollandais au sein de la formation Goudsmit-Hof. Wagtmans est rejoint à 16 km d’Auxerre mais il a conservé suffisamment de réserve pour reprendre son envol en vue de la banderole. Tandis que le peloton absorbe les autres échappés, « Rini » remporte sa 3ème victoire en 4 participations. Il n’a alors que 26 ans mais il s’agit déjà de sa dernière apparition dans l’épreuve.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Marinus Wagtmans (PB) en 7h38’21"
2 Rik Van Linden (Bel) à 20"
3 Frans Verbeeck (Bel)
4 Willy Teirlinck (Bel)
5 Joop Zoetemelk (PB)
6 Ludo Van Staeyen (Bel)
7 Marino Basso (Ita)
8 Jan Krekels (PB)
9 Lucien Van Impe (Bel)
10 Gérard Vianen (PB) t.m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Eddy Merckx (Bel) en 98h7’25"
2 Raymond Poulidor (Fra) à 10’3"
3 Felice Gimondi (Ita) à 10’7"
4 Lucien Van Impe (Bel) à 14’5"
5 Joop Zoetemelk (PB) à 15’17"
6 Mariano Martinez (Fra) à 16’53"
7 Yves Hézard (Fra) à 20’42"
8 Joaquim Agostinho (Por) à 20’52"
9 Bernard Thévenet (Fra) à 34’6"
10 Edward Janssens (Bel) à 36’37"
<< étape précédente | étape suivante >>