Accueil > Le Tour des étapes > Edition 2003 > Etape par étape > Etape 7 : Lyon - Morzine/Avoriaz

Etape 7 : Lyon - Morzine/Avoriaz

12 juillet - 230,5 km

Les choses sérieuses commencent
Etape de moyenne montagne avec 5 difficultés au programme : col de portes (2ème cat.), côte du mont des princes (3ème cat.), col de la ramaz (1ère cat.) et la côte des gets (4ème cat.)

FABULEUX Virenque

JPEG - 48 ko
Richard Virenque en action

Après ses multiples exploits dans le Tour de France, sa victoire remarquée en 2001 dans Paris-Tours, Richard Virenque (QuickStep) a réussi aujourd’hui un exploit énorme en remportant cette 1ère étape de montagne après une échappée de 190 km, avec, cerise sur le gâteau, le 2nd maillot jaune de sa carrière (après celui obtenu l’année de son 1er tour il y a 11 ans).
Parti très tôt dans le but de grappiller le maximum de points pour le prix de la montagne, Virenque eut le « sain esprit » d’accompagner l’espagnol de la Kelme Jésus Manzano , coureur à l’origine de son long raid.
A la poursuite d’un groupe de quatre comprenant entre autres son équipier Paolo Bettini, Virenque réussissait seul la jonction (Manzano abandonnant suite à un malaise). Il fit alors rouler Bettini. Au pied du col de la ramaz, Virenque possédait 7’ sur le peloton.

L’US POSTAL met le turbo
Conscient du danger, Lance Armstrong demandait à ses hommes de lancer la chasse : Beltran et Rubiera se chargeaient de la tache.
Au sommet de la ramaz, Virenque n’avait pourtant perdu que 3’. Il bouclait l’étape avec 4’6’’ d’avance sur le groupe Armstrong réduit à une quarantaine d’éléments (dont tous les favoris).
Simoni et Botero terminaient à plus de 10’ du vainqueur.

Petacchi abandonne
Alessandro Petacchi abandonnait dès le 1er col. Jan Kirsipuu l’imitait un peu plus tard.

Chavanel finit fort
Sylvain Chavanel (Briches La Boulangère) profita de descente des gêts pour aller s’adjuger une belle 3ème place.

Dopage : Jésus Manzano se livre ...
Après le malaise du coureur espagnol survenu dans le col de Portes, le médecin du tour diagnostiquait un simple coup de chaleur.
Seulement, quelques mois plus tard, l’espagnol révélait les pratiques de la KELME en matière de dopage : utilisation d’hormones de croissance, EPO (utilisée uniquement à l’entraînement), énumération des EPO (russe, Eprex, Aranesp et une EPO indétectable, ...), optimisation du délai entre l’appel des contrôleurs et le contrôle sanguin matinal (maintien du taux d’hématocrite au niveau autorisé).

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Richard Virenque (Fra) en 6h06’03"
2 Rolf Aldag (All) à 2’29"
3 Sylvain Chavanel (Fra) à 3’45"
4 Michael Rogers (Aus) " à 4’03
5 Stefano Garzelli (Ita) à 4’06"
6 Christophe Moreau (Fra) mt
7 Laurent Dufaux (Sui) mt
8 David Millar (Gbr) mt
9 Georg Totschnig (Aut) mt
10 Alexandre Vinokourov (Kaz) mt


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Richard Virenque (Fra) en 29h10’39"
2 Lance Armstrong (Usa) à 2’37"
3 Rolf Aldag (All) à 2’48"
4 José-Luis Rubiera (Esp) à 2’59"
5 Roberto Heras (Esp) à 3’03"
6 Joseba Beloki (Esp) à 3’09"
7 Jorg Jaksche (All) à 3’14"
8 Manuel Beltran (Esp) à 3’15"
9 Jan Ullrich (All) mt
10 José Azevedo (Por) à 3’37"
<< étape précédente | étape suivante >>
Source : Jan Dorrestijn
Source : Jan Dorrestijn