Accueil > Le Tour des étapes > Edition 2003 > Etape par étape > Etape 8 : Sallanches-Alpe d’Huez

Etape 8 : Sallanches-Alpe d’Huez

13 juillet - 219 km

Place aux hommes forts.
2 côtes de 3ème catégorie, le col du télégraphe (2ème cat.) puis le mythique col du Galibier (Hors cat.) pour finir à l’Alpe d’Huez (Hors cat.), programme alléchant que cette 8ème étape.

Les postiers sonnent la charge
Il a fallu attendre le pied de l’Alpe d’Huez pour voir la course réellement s’animer. Sous l’impulsion des coureurs de l’US Postal, le groupe de tête explosait, condamnant Didier Rous (Brioches la Boulangère) et Astarloza (Ag2R) partis en éclaireur dans la descente du Galibier.
Les favoris suivaient, seuls Francisco Mancebo (IBanesto.com) et Alexandre Vinokourov (Telekom) perdaient du terrain, et pourtant ...

Armstrong bousculé
La 1ère épuration passée, les adversaires de l’américain décidaient de passer à l’attaque.
Joseba Beloki (Once) déclenchait les hostilités : il a porté 6 attaques et a compté jusqu’à 12’’ d’avance sur l’américain. L’étonnant Hamilton (CSC), sans se mettre en danseuse à cause de sa clavicule cassée, plaça 6 démarrages.
Armstrong, sans paniquer, a fait à chaque fois rouler Héras, puis a pris ses responsabilités pour revenir, notamment sur Beloki.

Mayo tel « le Pirate »
Mayo dans l'Alpe d'Huez
Beloki repris à 7 km de l’arrivée, c’est ce moment qu’a choisi Iban Mayo (Euskaltel) pour porter l’estocade, accélérant toujours et encore jusqu’au sommet de l’Alpe. Il remportait à « la Pantani » une formidable victoire, bouclant le dernier col en 39’6’’ (contre 37’35’’ pour l’italien en 1997).

Le retour de Vinokourov
Distancé au pied de l’Alpe, le kazakh trouvait la force de revenir sur la tête de course pour finir 2ème à 1’45’’ du vainqueur.
Armstrong réglait le groupe des favoris devançant Mancebo (autre revenant), Zubeldia, Beloki, Hamilton, Basso et Laiseka, et ce 2’12’’ après que Mayo ait franchi la ligne. Ullrich a limité la casse. Il finit à 3’33’’ de Mayo.
« Il est revenu au niveau des mortels » dira plus tard Eusebio Unzue, directeur sportif d’IBanesto.com.

Virenque paye ses efforts. Moreau premier français
Christophe Moreau termina 11ème de l’étape et premier français à 3’36’’ de Mayo.
Richard Virenque a vite compris qu’il ne préserverait pas son maillot jaune. En difficulté dés les premiers lacets de l’Alpe, il monta au courage pour finir 35ème à 9’29 du vainqueur.
Armstrong retrouve le maillot jaune.

Armstrong s’explique
Lance Armstrong avouera ne pas avoir été dans un grand jour . Il dira avoir préféré se concentrer sur Beloki et laisser partir Mayo.
Il fera également mention de la mauvaise course tactique réalisée par son équipe, et plus particulièrement par Beltran, déchaîné en tête du groupe à 15 km de l’arrivée : « Triki est nouveau dans l’équipe et sans doute n’a-t-il pas encore compris tous nos systèmes (...).On avait décidé de faire un tempo, mais là, c’était supersonique. Chechu (Rubiera) a tout de suite été mal. On va en parler pour que cela ne se reproduise plus »

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Iban Mayo (Esp) en 5h57’30"
2 Alexandre Vinokourov (Kaz) à 1’45"
3 Lance Armstrong (Usa) à 2’12"
4 Francisco Mancebo (Esp) mt
5 Haimar Zubeldia (Esp) mt
6 Joseba Beloki (Esp) mt
7 Tyler Hamilton (Usa) mt
8 Ivan Basso (Ita) mt
9 Roberto Laiseka (Esp) mt
10 Pietro Caucchioli (Ita) à 3’36"

Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Lance Armstrong (Usa) en 35h12’50"
2 Joseba Beloki (Esp) à 40"
3 Iban Mayo (Esp) à 1’10"
4 Alexandre Vinokourov (Kaz) à 1’17"
5 Francisco Mancebo (Esp) à 1’37"
6 Tyler Hamilton (Usa) à 1’52"
7 Roberto Heras (Esp) à 1’58"
8 Jan Ullrich(All) à 2’10"
9 Ivan Basso (Ita) à 2’25"
10 Jorg Jaksche (All) à 3’19"
<< étape précédente | étape suivante >>
Source : Jan Dorrestijn
Source : Jan Dorrestijn