Accueil > Le Tour des étapes > Edition 2003 > Etape par étape > Etape 12 : Gaillac - Cap’Découverte (C.l.m individuel)

Etape 12 : Gaillac - Cap’Découverte (C.l.m individuel)

18 juillet - 47 km

- Ullrich remet les pendules à l’heure
Jan Ullrich était ce matin à 2’10’’ de Lance Armstrong. Au terme du contre la monte, il est revenu à 34’’ de l’américain. Car, aujourd’hui, il y avait Ullrich et les autres tant il domina son sujet.
Après 13 km, Armstrong lui tenait tête, les 2 hommes étant dans le même temps.
Mais à la puissance naturelle du prodige allemand venait s’ajouter un rythme de pédalage devenu plus fluide. Le leader de l’US Postal baissait alors de rythme tandis que son grand rival creusait l’écart (33’’ aprés 33 km.).
La fin de parcours plus accidentée confirmait la supériorité du leader de la Bianchi, avec 56 nouvelles secondes gagnées.

- Vinokourov dans l’allure
Derrière, les autres prétendants n’ont pas lâché prise. Vinokourov a même fait jeu égal avec Lance Armstrong, ne cédant du terrain (30’’) qu’en début de parcours. Suivent Zubeldia (4ème) et Hamilton (5ème) toujours dans la course au podium.
Mayo (12ème) concède pour sa part (c’était prévisible) un peu de terrain. Il est maintenant à 4’29’’ au général avec encore un contre la montre à courir ... Ses 2 co-équipiers Unai et David Etxebarria finissent hors délai pour avoir pris le sillage de leurs adversaires.

- Moreau 1er français, mais ...
Christophe Moreau , 1er français et 16ème de l’étape à 5’27’’ du vainqueur ne semble plus en mesure de réaliser de grands chronos dans le Tour. Décevant. Il gagne cependant 2 places au général

- Ullrich décomplexé ?
Arrivé sur ce Tour en forme moyenne (opération du genou, inactivité de près de 15 mois depuis janvier 2002), avec une équipe (Bianchi) constituée au dernier moment, il avait revu ses prétentions à la baisse : « une victoire d’étape me suffirait amplement, je ne suis pas prêt pour gagner le tour cette année. Au moins une fois, j’aimerais affronter Armstrong à armes égales ». L’appétit vient en mangeant ...

Jan Ullrich a remporté certainement le plus beau (voire le plus important) de ses 5 contre la montre gagnés sur le Tour.
En 1996, il devançait à 23 ans, à Saint Emilion, Miguel Indurain de 56’’.
En 1997, l’année de sa (seule) victoire finale dans le Tour de France, il finissait 3’4’’ devant Richard Virenque
En 1998, il battait Tyler Hamilton à Corrèze pour 1’10’’ et remettait cela au Creusot mais cette fois-ci devant Bobby Julich (1’15’’).

Le classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Jan Ullrich (All) en 58’32"
2 Lance Armstrong (Usa) à 1’36"
3 Alexandre Vinokourov (Kaz) à 2’06"
4 Haimar Zubeldia (Esp) à 2’40"
5 Tyler Hamilton (Usa) à 2’43"
6 Uwe Peschel (All) à 3’26"
7 David Millar (Gbr) à 3’55"
8 Inigo Chaurreau (Esp) à 4’01"
9 David Plaza (Esp) à 4’37"
10 Santiago Botero (Col) à 5’00"


Le classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Lance Armstrong (Usa) en 50h16’45"
2 Jan Ullrich (All) à 34"
3 Alexandre Vinokourov (Kaz) à 51"
4 Tyler Hamilton (Usa) à 2’59"
5 Haimar Zubeldia (Esp à 4’29"
6 Iban Mayo (Esp) m.t
7 Francisco Mancebo (Esp) à 5’01’’
8 Ivan Basso (Ita) à 6’49"
9 Denis Menchov (Rus) à 7’24"
10 Christophe Moreau (Fra) à 7’55"
<< étape précédente | étape suivante >>
Source : Jan Dorrestijn
Source : Jan Dorrestijn