Accueil > Le Tour des étapes > Edition 2003 > Etape par étape > Etape 15 : Bagnères de Bigorre - Luz Ardiden

Etape 15 : Bagnères de Bigorre - Luz Ardiden

21 juillet - 159,5 km

- Tourmalet : col mythique
Les coureurs emprunteront les cols de Meilhas et Bugard (4ème Cat.), le col d’Aspin, le col du Tourmalet (Hors Cat.) et la montée finale vers Luz Ardiden ( Hors Cat.).
Le Tourmalet sera escaladé pour la 72ème fois. Les coureurs grimperont par le versant Est.
Octave Lapize fut le 1er vainqueur au sommet du Tourmalet en 1910. Il déclarait : « Vous êtes des assassins ».

- Lance redevient Armstrong
Il a fallu attendre la dernière étape de montagne pour voir renaître Lance Armstrong.
En difficulté « relative » depuis le début du Tour, il a su se faire violence pour remporter une étape dantesque qui marquera l’histoire du Tour.

- Acte 1 : la chute
A 10,6 km du sommet à Luz Ardiden, Iban Mayo déclenchait la grande bagarre.
Il était repris par Armstrong en personne, suivi d’Ullrich.
Ensuite, dans un virage, l’américain accrochait un spectateur, tombait, entraînant Mayo dans sa chute. Ullrich évitait de peu les deux hommes.
Néanmoins, tous, respectueux (un peu trop ?) du champion américain coupaient leurs efforts.
Rubiera s’empressait alors de faire recoller son leader.

- Acte 2 : saut de chaîne
Une fois revenu, quelques centaines de mètres plus loin, un saut de chaîne manquait de nouveau de le faire chuter : pédalant dans un premier temps dans le vide, il déchaussait ensuite et se rétablissait au prix d’un numéro d’équilibriste.
Hamilton, ancien coéquipier, se chargeait de calmer tout le monde d’un geste de la main ...

- Acte 3 : l’attaque
A 9 km de l’arrivée, tout était rentré dans l’ordre. Mayo attaquait de nouveau : Armstrong suivait et Ullrich peinait pour revenir.
L’américain répondait alors par une attaque et creusait un écart qui augmentait jusqu’à 4,5 km de l’arrivée pour atteindre 56’’. L’allemand revenait sur la fin pour terminer à 40’’ du vainqueur.
Il ne pouvait finir mieux que 3ème , intercalé entre Mayo (2ème) et Zubeldia (4ème).
Par le jeu des bonifications, il perdait au final 1’7’’ sur le Texan.

- Vinokourov en retrait
En difficulté dans le Toumalet, le Kazakh revenait dans la descente, mais coinçait de nouveau dans la montée finale. Il finit à 2’7’’.

- Sursaut d’orgueil pour Chavanel
Décevant depuis le début du Tour, le français a attaqué dès la côte de Meilhas (130 km de l’arrivée). Il lâchait d’abord Halgand, montait la moitié du Tourmalet en compagnie de Botero, pour finir en solitaire.
Au bas de Luz Ardiden, il comptait 5’ d’avance sur ses poursuivants. Mais derrière, la bagarre faisait rage : il était repris à 4,5 km de l’arrivée par Armstrong, qui le déposait, n’oubliant pas pour autant de lui rendre hommage par une tape sur le dos.

- Il avait préparé son coup
Le matin de cette étape, Armstrong disait à Bruyneel : « je pense que je suis de retour ».
Lors du briefing, il ajoutait « Il faut rouler comme on a l’habitude de le faire, contrôler la course et travailler pour la victoire d’étape, car les bonifications sont importantes. Vingt secondes c’est vingt secondes. Car je vais attaquer. »

Le classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Lance Armstrong (Usa) en 4h29’26"
2 Iban Mayo (Esp) à 40"
3 Jan Ullrich (All) m.t
4 Haimar Zubeldia (Esp) m.t
5 Christophe Moreau (Fra) à 43"
6 Ivan Basso (Ita) à 47"
7 Tyler Hamilton (Usa) à 1’10"
8 Alexandre Vinokourov (Kaz) à 2’07"
9 José Luis Rubiera (Esp) à 2’45"
10 Sylvain Chavanel (Fra) à 2’47"


Le classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Lance Armstrong (Usa) en 65h36’23
2 Jan Ullrich (All) à 1’07"
3 Alexandre Vinokourov (Kaz) à 2’45"
4 Haimar Zubeldia (Esp) à 5’16"
5 Iban Mayo (Esp) à 5’25"
6 Ivan Basso (Ita) à 8’08"
7 Tyler Hamilton (Usa) à 9’02"
8 Christophe Moreau (Fra) à 11’12"
9 Francisco Mancebo (Esp) à 16’05"
10 Carlos Sastre (Esp) à 16’12"
<< étape précédente | étape suivante >>
Source : Jan Dorrestijn
Source : Jan Dorrestijn