Accueil > Le Tour des étapes > Edition 2003 > Etape par étape > Etape 19 : Pornic - Nantes (C.l.m individuel)

Etape 19 : Pornic - Nantes (C.l.m individuel)

26 juillet - 49 km

- Armstrong dans la cour des grands
On attendait un duel terrible entre Lance Armstrong et Jan Ullrich, séparés au départ de ce contre la montre de seulement 1’12.
Le vent, la pluie et surtout le professionnalisme et le talent du coureur américain ont fait que rapidement on comprenait que le retard ne serait pas comblé.
L’allemand démarrait pourtant fort : après 4 km de course, il possédait déjà 6’’ d’avance sur le maillot jaune. Le coureur de la Team Bianchi avait opté pour un plateau de 56 contre un 55 pour son grand rival.
Pourtant, Armstrong , à l’évidence bien plus en jambes que lors du dernier chrono, était dans l’allure : au pointage du km 15, il revenait à la hauteur d’Ullrich.

- Chute d’Ullrich
On savait, vues les conditions météo, qu’il serait difficile de creuser un écart. Ullrich, pas résigné, tentait de forcer le destin ou d’accrocher, pour le moins, une victoire d’étape.
Au km 15, il possédait le meilleur temps, passant avec 2’’ d’avance sur Armstrong et 15 sur Millar.
Pourtant, trop imprudent ou trop à l’attaque, il dérapait dans un rond-point et finissait sa glissade dans une botte de paille.
Visiblement pas remis de cette chute, il faillit peu de temps après faire un tout droit.
Il avait déjà perdu le Tour, sa chute le condamnait également pour la victoire d’étape. L’allemand finissait 4ème , à 11’’ d’Armstrong, prudent 3ème.

- Armstrong en professionnel
Bien sûr, au matin de ce contre la montre, malgré la pluie battante, Lance Armstrong avait enfourché son vélo afin de mieux s’imprégner du parcours, rendu plus piégeux.
Ullrich, quant à lui, était resté bien au chaud dans sa chambre d’hôtel, tandis que Pevenage se chargeait de filmer le parcours pour qu’il le visionne ensuite ...
Avant de s’élancer, le leader du classement général avait, de plus, demandé à ce qu’Ekimov et Pena fassent le chrono pour lui transmettre ensuite toutes les informations nécessaires.
Enfin, il faut rappeler que l’américain était venu reconnaître ce parcours au mois d’avril à l’occasion du Circuit de la Sarthe.

- La revanche de Millar
L’anglais David Millar s’est vengé de sa déconvenue du prologue, où, alors qu’il avait course gagnée, il fut victime d’un saut de chaîne.
Sachant prendre tous les risques (il est même tombé à 6 km de l’arrivée), Millar devançait Tyler Hamilton de 6’’, Armstrong de 14’’ et Ullrich de 25’’.
L’américain de la CSC, 6ème au général ce matin, a gagné 2 places en sautant les 2 basques Zubeldia et Mayo respectivement 17 et 19ème de l’étape.

- Chavanel meilleur français
Chavanel termine 1er français avec une encourageante 8ème place. Moreau, 13ème aujourd’hui, garde sa 8ème place au général.

- Juillet 2004:les aveux de Millar
En juillet 2004, devant le juge, dans le cadre de l’affaire Cofidis, David Millar reconnaissait avoir effectué trois cures d’EPO, d’une semaine chacune, lors des saisons 2001 et 2003.
Ces aveux équivalent à un contrôle positif, et sont donc synonymes de 2 ans de suspension.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 David Millar (Gbr) en 54’05"
2 Tyler Hamilton (Usa) à 9"
3 Lance Armstrong (Usa) à 14"
4 Jan Ullrich (All) à 25"
5 Laszlo Bodrogi (Hon) à 26"
6 Vjatceslav Ekimov (Rus) à 56"
7 Victor-Hugo Pena (Col) à 1’00"
8 George Hincapie (Usa) à 1’08"
9 Sylvain Chavanel (Fra) à 1’12"
10 Marzio Bruseghin (Ita) à 1’26"

Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Lance Armstrong (Usa) en 80h02’08"
2 Jan Ullrich (All) à 1’16"
3 Alexandre Vinokourov (Kaz) à 4’29"
4 Tyler Hamilton (Usa) à 6’32"
5 Haimar Zubeldia (Esp) à 7’06"
6 Iban Mayo (Esp) à 7’21"
7 Ivan Basso (Ita) à 10’12"
8 Christophe Moreau (Fra) à 12’43"
9 Carlos Sastre (Esp) à 18’49"
10 Francisco Mancebo (Esp) à 19’30"
<< étape précédente | étape suivante >>
Source : Jan Dorrestijn
Source : Jan Dorrestijn