Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1999 > Etape par étape > Etape 7 : Avesnes sur Helpe - Thionville

Etape 7 : Avesnes sur Helpe - Thionville

227 kms. 10 juillet

- Quadruplé d’ « il re leone »
Mario Cipollini vient de rejoindre Charles Pélissier dans la légende du Tour de France. Comme le français en 1930, il a remporté 4 étapes consécutives !
«  C’est comme si j’avais gagné le Tour de France », commentera « il re leone » après son succès.
« Super Mario » un jour, « il magnifico » le lendemain, « il re leone » aujourd’hui ! Faudra-t-il demain créer un nouveau surnom à Cipollini pour fêter une 5ème victoire de suite, ce qui lui permettrait d’atteindre le record appartenant à François Faber (1909) ?
Non, certainement pas : il s’agira d’un contre la montre de plus de 56 kms. Pas du tout dans les cordes du bel italien.
Pas plus que la haute montagne qu’il n’a jamais traversée dans le Tour et qui, cette année encore, devrait annoncer son retrait de l’épreuve.
A 32 ans, avec cette 12ème victoire d’étapes dans le Tour (sans compter le contre la montre par équipes), il devient l’italien le plus titré (à égalité avec Gino Bartali).
Pas mal quand même !

JPEG - 29.3 ko
Un quadruplé historique

- Onze minutes d’avance ne suffisent pas
Stéphane Heulot (Française des Jeux) et Lylian Lebreton (BigMat Auber 93) avaient pourtant réussi à s’échapper au km. 28. Ils avaient compté 6’45’’ d’avance mais Heulot s’était alors relevé. Il est vrai que les Casino protégeaient le maillot jaune de Kirsipuu et menaient le peloton à une allure soutenue.
Au km. 91, Jacky Durand (Lotto) s’était lancé à la poursuite de Lebreton. Celui-ci allait bientôt posséder 11’ d’avance sur le peloton.
Ayant vu Durand revenir sur lui très vite, le coureur de BigMat avait décidé de l’attendre. La jonction entre les 2 hommes s’était effectuée alors qu’il restait 57 kms et 8’25’’ d’avance.
Jouable, me direz-vous !
Pas vraiment. Ils étaient rejoints à 4,5 kms de Thionville.
Le sprint était devenu inévitable. Il était perturbé par Zabel qui déchaussait mais cela n’avait pas troublé Cipollini, brillant vainqueur.

Il s’agira de la dernière victoire de Cipollini sur le Tour.
A noter que ce grand champion a également remporté 42 étapes du Giro, record à battre.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Mario Cipollini (Ita) en 5h26’59"
2 Stuart O’Grady (Aus)
3 Jaan Kirsipuu (Est)
4 Henk Vogels (Aus)
5 Jan Svorada (Tch)
6 Damien Nazon (Fra)
7 Christophe Capelle (Fra)
8 Jimmy Casper (Fra)
9 George Hincapie (Usa)
10 François Simon (Fra) t.m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Jaan Kirsipuu (Est) en 32h24’46"
2 Mario Cipollini (Ita) à 14"
3 Stuart O’Grady (Aus) à 34"
4 Erik Zabel (All) à 44"
5 Lance Armstrong (Usa) à 54"
6 Abraham Olano (Esp) à 1’05"
7 George Hincapie (Usa) à 1’06"
8 Tom Steels (Bel) à 1’09"
9 Christophe Moreau (Fra) m.t.
10 François Simon (Fra) à 1’12"
<< étape précédente | étape suivante >>