Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1996 > Etape par étape > Etape 17 : Argelès-Gazost - Pampelune

Etape 17 : Argelès-Gazost - Pampelune

262 km. 17 juillet 1996

- Parcours : Col du Soulor, col d’Aubisque, col de Marie-Blanque, col du Soudet, Port de Larrau, côte de Jarieta, alto de Garralda.

- Les Festina lancent l’étape
L’équipe Festina avait reconnu l’étape avant le départ du Tour. Elle avait décidé de tout faire exploser dans le col du Soudet, extrêmement difficile.
Pour cela, Pascal Hervé est envoyé en éclaireur dès les premières rampes du col du Soulor.
Dans l’Aubisque, Neil Stephens (Once) et Michele Bartoli (MG) le rejoignent. Ils franchissent ensemble le col de Marie-Blanque.

- Le col du Soudet révélateur
Dans le col du Soudet (10 km entre 8 et 11 % de moyenne), les dégâts sont considérables.
Berzin s’effondre puis Rominger.
Sur une attaque de Dufaux, c’est au tour d’Olano et d’Indurain de perdre pied.
Même si Stephens conserve 12’’ d’avance au sommet, les 3 échappés sont vite récupérés.

- Le grand huit du Port de Larrau
Quelques kilomètres plus loin, le Port de Larrau (7,7 % de pente moyenne sur 14,8 km) va permettre à 8 coureurs de faire la différence.
Virenque, Riis, Ugrumov, Dufaux, Ullrich, Leblanc, Escartin et Luttenberger franchissent ce col très difficile dans cet ordre.
Olano, Rominger et Indurain sont à 4’50’’.
Ils reviennent à 3’ au bas de cette descente.

-  Les écarts se creusent
Il reste plus de 90 km de course sur un parcours émaillé de côtes mais surtout constitué de faux-plats descendants.
Les 8 hommes de tête vont parfaitement s’entendre, merveilleusement se relayer.
Tant et si bien qu’à Pampelune, ils arrivent 8’30’’ avant le groupe Indurain !
Berzin pointe à 33’ !
Ces 8 coureurs s’installent aux 8 premières places du classement général.

- La seule victoire d’étape de Laurent Dufaux
A 3000 m de la ligne, Riis tente une première fois d’aller glaner une nouvelle victoire d’étape.
1500 m plus loin, il récidive. Seul Laurent Dufaux est en mesure de le suivre puis, au dernier moment, de le déborder.
Le suisse de la Festina, fidèle lieutenant de Virenque (il le rejoindra en 2004 dans l’équipe Quick-Step Davitamon), vient de remporter son unique victoire d’étape dans le Tour.
Il s’installe à la 4ème place du classement général.

- Le podium bouleversé
Exit Olano et Rominger.
L’espagnol et le suisse rétrogradent aux 9ème et 10ème places du classement général.
Désormais, Jan Ullrich, 22 ans et demi, s’installe sur la 2ème marche du podium, aux pieds de son leader.
L’avenir lui appartient.
Quant à Virenque, c’est la première fois depuis Fignon en 1989 qu’un français prend place sur le podium du Tour.

-  Miguel Indurain chez lui
A 5 km de l’arrivée, Indurain est passé devant sa porte, là où il est né, à Villava, un faubourg de Pampelune.
La fête a quand même eu lieu mais le navarrais, ironie du sort, a passé l’une des plus dures journée de sa vie sportive.
Le voici maintenant relégué à la 11ème place du classement général.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Laurent Dufaux (Sui) en 7h07’08"
2 Bjarne Riis (Dan) m.t.
3 Richard Virenque (Fra) à 20"
4 Jan Ullrich (All)
5 Luc Leblanc (Fra)
6 Piotr Ugrumov (Rus)
7 Fernando Escartin (Esp)
8 Peter Luttenberger (Aut) t.m.t.
9 Massimiliano Lelli (Ita) à 8’28"
10 Paolo Savoldelli (Ita) m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Bjarne Riis (Dan) en 81h15’34"
2 Jan Ullrich (All) à 3’59"
3 Richard Virenque (Fra) à 4’25"
4 Laurent Dufaux (Sui) à 5’52"
5 Peter Luttenberger (Aut) à 6’19"
6 Fernando Escartin (Esp) à 7’23"
7 Piotr Ugrumov (Rus) à 7’48"
8 Luc Leblanc (Fra) à 8’01"
9 Abraham Olano (Esp) à 11’12"
10 Tony Rominger (Sui) à 11’24"
<< étape précédente | étape suivante >>