Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1974 > Etape par étape > Etape 9 : Besançon - Aspro-Gaillard

Etape 9 : Besançon - Aspro-Gaillard

241 km. 6 juillet 1974

-  Derniers sprints
Hoban, vainqueur du point chaud après 3 km de course. Encore une étape rythmée par le jeu des bonifications, me direz-vous ? Non, pas cette fois. Notons, pour en finir, les 6’’ grappillées par Karstens à Morez (km 111) et changeons de plateau.

- Première difficulté
8 km d’ascension à partir de Morez pour atteindre la côte des Rousses (3ème cat.). Andres Oliva (La Casera) y précède Merckx, Aja et Agostinho. Le maillot jaune poursuit un moment son effort avant qu’un regroupement général ne s’opère.

- Les jeux sont (déjà) faits
L’année dernière, le Mont-Salève avait permis à Ocana de démontrer toute sa classe. Très pentu dès le départ, redouté pour ses virages abrupts, ce col fait office de premier juge de paix. Lopez-Carril (Kas) s’y sent bien. L’espagnol se porte à l’attaque. Merckx mène la poursuite, le rattrape et le dépasse. Les Kas ne s’en laissent pas compter : dans le dernier kilomètre, c’est Aja qui accélère pour passer en tête au sommet, 15’’ devant Merckx (Molténi), Agostinho (Bic), Poulidor (Gan) et Panizza (Brooklyn). Lopez-Carril, au prix d’une superbe descente, revient sur eux.
Nous n’en sommes qu’à la première étape de (moyenne) montagne et les hommes forts sont déjà aux premières loges. Consultez le classement général final et vous constaterez que les 6 coureurs qui se sont dégagés aujourd’hui ont pris les 6 premières places de l’épreuve ! Mais n’anticipons pas.
Pour l’heure, Lopez-Carril n’est pas payé de ses efforts. Il crève à quelques kilomètres de l’arrivée. Ce qui lui fait perdre 18’’. Quant au sprint, il est évidemment remporté par Eddy Merckx. Le champion belge n’a certes pas produit la même impression de facilité qu’Ocana en 1973 mais le voilà conforté dans son rôle de grandissime favori.

JPEG - 14.8 ko
Belle lutte pour la 2ème place entre Panizza et Poulidor derrière "l’inaccessible étoile"

- Les dégâts
Il faut attendre 2’27’’ pour voir apparaître 13 coureurs (Van Springel, Santy, Danguillaume, Pingeon, Van Impe, Martinez, Delisle...). Pollentier est à 3’31’’. Guimard et Thévenet (qui n’a pas toujours pas récupéré de son zona) sont relégués à 8’34’’.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Eddy Merckx (Bel) en 7h9’58"
2 Wladimiro Panizza (Ita)
3 Raymond Poulidor (Fra)
4 Joaquim Agostinho (Por)
5 Gonzalo Aja (Esp) t.m.t.
6 Vicente Lopez-Carril (Esp) à 18"
7 Herman Van Springel (Bel) à 2’27’’
8 Miguel-Maria Lasa (Esp)
9 Jean-Pierre Danguillaume (Fra)
10 Alain Santy (Fra) t.m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Eddy Merckx (Bel) en 49h34’46"
2 Joaquim Agostinho (Por) à 1’37"
3 Raymond Poulidor (Fra) à 2’1"
4 Wladimiro Panizza (Ita) à 2’2"
5 Gonzalo Aja (Esp) à 2’12"
6 Vicente Lopez-Carril (Esp) à 2’18"
7 Herman Van Springel (Bel) à 3’57"
8 Miguel-Maria Lasa (Esp) à 4’10"
9 Jean-Pierre Danguillaume (Fra) à 4’15"
10 Joseph Bruyère (Bel) à 4’21"
<< étape précédente | étape suivante >>