Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1974 > Etape par étape > Etape 12 : Savine le Lac - Orange

Etape 12 : Savine le Lac - Orange

231 km. 10 juillet 1974

- En attendant le Mont Ventoux
Les suiveurs se souviennent d’une interminable traversée des Alpes de Haute-Provence écrasées de soleil. Rien à se mettre sous la dent si ce n’est la sollicitude de Merckx, n’hésitant pas à se porter à l’arrière pour mieux réconforter Bruyère, victime d’une vilaine chute. Mintjens, un autre Molténi, remporte le point chaud de Barret-le-Bas (km 81) devant le trio Hoban, Karstens, Merckx, excusez du peu.
A Sault (km 132), alors que l’on s’apprête à gravir le Mont Ventoux, les 115 coureurs sont toujours ensemble, jusqu’à ce que Leman tombe et se retrouve dans l’ambulance. Direction l’hôpital.

- Le « Ventoux ... petit » (R. Bastide)
1974 demeure une année historique en ce qui concerne le « Géant de Provence » : il s’agit de la seule édition où le Tour de France est passé par le versant est, de loin le plus facile.
D’ailleurs, jusqu’au Chalet-Reynard (km 151), il ne se passe strictement rien. Puis, subitement, le rythme s’accélère. Danguillaume attaque avec Bal et Zubero. De Schoenmaecker ramène la troupe. Un peu plus loin, c’est Aja qui, ignorant les rafales de vent, joue les filles de l’air. Attention : 2ème à 2’20’’ de Merckx, cet homme est dangereux, et ce d’autant plus que les temps enregistrés au sommet sont pris en considération au classement général. 17’’ sur Poulidor, 19’’ sur Merckx, Delisle et Galdos. Ça va. Inutile d’insister : il reste 73 km avant d’atteindre Orange. Une éternité.

- Spruyt au nom des Molténi
La descente permet à de nombreux coureurs de revenir. Guimard, Karstens et Sercu font partie du lot. Un pur sprinter victorieux de l’étape du Ventoux, pourquoi pas ?
Non, finalement, au 197ème km, Riotte (Peugeot) démarre avec, sur son porte-bagages, Galdos (Kas) et 2 Molténi (Spruyt et Janssens). Le pauvre doit effectuer tout le travail jusqu’à ce que Den Hartog (Frisol) les rejoigne. Ces 5 hommes s’offrent 1’11’’ d’avance au point chaud de Jonquères. Suffisant pour se disputer l’étape. Jozef Spruyt, plus frais, ne laisse pas passer l’occasion.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Jozef Spruyt (Bel) en 7h15’12"
2 Fedor Den Hartog (PB)
3 Edward Janssens (Bel)
4 Raymond Riotte (Fra)
5 Francisco Galdos (Esp) t.m.t.
6 Jacques Esclassan (Fra) à 41"
7 Cyrille Guimard (Fra)
8 Gustaaf Van Roesbroeck (Bel)
9 Barry Hoban (GB)
10 Gerben Karstens (PB) t.m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Eddy Merckx (Bel) en 67h33’4"
2 Gonzalo Aja (Esp) à 2’1"
3 Vicente Lopez-Carril (Esp) à 3’13"
4 Wladimiro Panizza (Ita) à 5’20"
5 Joaquim Agostinho (Por) à 5’55"
6 Francisco Galdos (Esp) à 6’57"
7 Raymond Poulidor (Fra) à 7’30"
8 Alain Santy (Fra) à 8’45"
9 Mariano Martinez (Fra) à 11’29"
10 Herman Van Springel (Bel) à 11’42"
<< étape précédente | étape suivante >>