Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1992 > Etape par étape > Etape 6 : Roubaix - Bruxelles

Etape 6 : Roubaix - Bruxelles

167 km. 10 juillet 1992

- Un mini Tour des Flandres
Le parcours proposé aux coureurs reprenait en début d’étape quelques difficultés du Tour des Flandres (Mont de l’Enclus, Kwaremont, Keusberg, Mur de Grammont, Bosberg) puis il s’adoucissait avec une dernière côte (celle de Bruine-Put) à 40 km de Bruxelles.

- Chiappucci et Lemond motivés
Dès le 22ème km, dans le Mont de l’Enclus, Claudio Chiappucci montrait le bout de son nez. Capiot poursuivait l’action, emmenant avec lui, outre l’italien de la Carrera, Lemond et Marie.
Le peloton ne leur accordait évidemment aucun bon de sortie et ils étaient repris au 43ème km.
Seul Thierry Marie tenait tête. Il passait le Mur de Grammont avec 50’’ d’avance puis était absorbé par 15 coureurs au 95ème km.
Le regroupement général s’opérait au 134ème km sous l’impulsion de l’équipe Lotto appâtée par la possible victoire de Museeuw sur ses terres.

- Chiappucci et Lemond récompensés
Au sprint-bonifications de Schepdaal (141ème km), Chiappucci l’emportait devant Jalabert et Holm. Lemond était à l’affût.
Ces 4 hommes profitaient alors magnifiquement d’une cassure pour creuser le trou.
A 10 km de l’arrivée, ils possédaient 1’26’’ d’avance sur le peloton, incapable, sous la pluie, de se réorganiser.
Et ce, d’autant plus qu’une chute, à 8 km de la ligne, envoyait par terre, entre autres, Marie et Virenque.
Devant, 2 motos (Lemond et Chiappucci) effectuaient l’essentiel du travail de façon à gagner le maximum de temps sur Indurain et Bugno, piégés.
Effectivement, en comptant les bonifications, Chiappucci prenait 1’46’’ à Indurain lors de cette étape.
L’espagnol ne paniquait pas pour autant : « Je n’aime pas ces courses. L’essentiel pour moi était d’éviter la chute. Je préfère perdre quelques secondes que tout perdre en tombant. »

- Grande première pour Jalabert
A 23 ans, pour son 2ème Tour de France, Laurent Jalabert, le mazamétain de l’équipe Once remportait (enfin, disaient certains) sa 1ère grande victoire.
Il avait intelligemment profité du travail des 2 leaders pour se focaliser sur le danois de l’équipe Tulip, Brian Holm, qu’il battait au sprint.
Il pensait aussi récupérer le maillot vert, son objectif au départ de San-Sebastian, mais c’était sans compter sur une rectification des commissaires !
C’est donc bien Johan Museeuw qui s’élancera de Bruxelles avec le maillot de la régularité sur les épaules.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Laurent Jalabert (Fra) en 3h37’6’’
2 Claudio Chiappucci (Ita)
3 Brian Holm (Dan)
4 Greg Lemond (USA) t.m.t.
5 Johan Museeuw (Bel) à 1’22’’
6 Wilfried Nelissen (Bel)
7 Olaf Ludwig (All)
8 Dimitri Konyshev (CEI)
9 Johan Capiot (Bel)
10 Jelle Nijdam (PB) t.m.t.


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Pascal Lino (Fra) en 26h22’53’’
2 Steve Bauer (Can) à 3’11’’
3 Claudio Chiappucci (Ita) à 3’34’’
4 Richard Virenque (Fra) à 4’2’’
5 Greg Lemond (USA) à 4’29’’
6 Jens Heppner (All) à 4’37’’
7 Gianni Bugno (Ita) à 5’6’’
8 Stephen Roche (Irl) à 5’28’’
9 Miguel Indurain (Esp) à 5’33’’
10 Giancarlo Perini (Ita) à 5’35’’
<< étape précédente | étape suivante >>