Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1992 > Etape par étape > Etape 12 : Dole - Saint-Gervais-Mont-Blanc

Etape 12 : Dole - Saint-Gervais-Mont-Blanc

267,5 km. 17 juillet 1992

- 2 abandons à retenir
Alex Zülle, héros du week-end basque, ne prend pas le départ de cette étape. Pour son 1er Tour, le bilan est plus que satisfaisant, son retrait prévisible.
Charly Mottet, lui, ne voulait pas abandonner mais, après avoir beaucoup soutenu ces derniers jours son coéquipier Lino dans sa lutte pour conserver le maillot jaune, il a été pris d’ennuis hépatiques. Il a donc dû quitter ses compagnons au ravitaillement d’Orgelet (69ème km).

- Banesto contrôle parfaitement la course
Fabrice Philipot, l’un des français de l’équipe Banesto, prend les bonnes roues au 122ème km en accompagnant les 2 suisses Müller (Helvétia) et Jaermann (Ariostea).
Coéquipier d’Indurain, il n’a pas à rouler et il pourra peut-être plus tard profiter des événements.
Perini (Carrera) sort à son tour du peloton et se rapproche des 3 fuyards.
Dans la principale difficulté du jour, le col du Mont-Salève situé à 80 km de l’arrivée, Roche et Delgado (un 2ème coéquipier d’Indurain) se projettent également à l’avant.
Intelligemment, Perini décide de se relever et de les attendre.
Tous les 3 réunis, ils fondent sur Philipot et Jaermann tandis que Müller caracole pour l’instant en tête.
Il sera cependant bientôt victime de crampes et dépassé.
Les Banesto ont parfaitement manoeuvré : à chaque attaque, ils ont réussi à y placer un de leurs hommes ! Aux autres de faire les efforts.

- Jaermann tire son épingle du jeu
Il reste encore à monter jusque Saint-Gervais.
Delgado attaque à 4 km de la ligne. Roche est lâché.
Rolf Jaermann s’accroche et déborde l’espagnol sur la fin.
Il tient sa revanche : déjà présent dans le final de la 7ème étape à Valkenbourg, il avait dû s’incliner.
Cette fois, à 26 ans, il remporte ce qui restera son unique victoire dans le Tour.
Le peloton termine à 2’55’’.

- Delgado et Roche se rapprochent
Outre Delgado qui a repris 2’52’’ à Lino, l’autre bénéficiaire de la journée s’appelle Stephen Roche.
3ème ce matin à 4’15’’, il a un moment été virtuel maillot jaune mais Lino a bien lutté.
Le français a terminé dans le peloton et a conservé cette fois encore la précieuse tunique.

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Rolf Jaermann (Sui) en 7h10’56’’
2 Pedro Delgado (Esp) à 3’’
3 Stephen Roche (Irl) à 39’’
4 Giancarlo Perini (Ita) à 1’43’’
5 Fabrice Philipot (Fra) m.t.
6 Acacio Da Silva (Por) à 2’42’’
7 Francisco Mauleon Unsuain (Esp)
8 Jean-Cyril Robin (Fra) t.m.t.
9 Jan Nevens (Bel) à 2’45’’
10 Arsenio Gonzalez (Esp) à 2’52’’


Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Pascal Lino (Fra) en 55h46’51’’
2 Miguel Indurain (Esp) à 1’27’’
3 Stephen Roche (Irl) à 1’58’’
4 Pedro Delgado (Esp) à 4’8’’
5 Greg Lemond (USA) à 4’27’’
6 Gianni Bugno (Ita) à 4’39’’
7 Claudio Chiappucci (Ita) à 4’54’’
8 Giancarlo Perini (Ita) à 5’31’’
9 Yvon Ledanois (Fra) à 5’52’’
10 Laurent Fignon (Fra) à 7’32’’
<< étape précédente | étape suivante >>