Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1998 > Etape par étape > Etape 7 : Meyrignac l’église - Correze (C.L.M)

Etape 7 : Meyrignac l’église - Correze (C.L.M)

58 km - 18 juillet 1998

Festina : le dernier acte
Richard Virenque est bien décidé, ce matin, à ne pas céder et à disputer coûte que coûte ce contre-la-montre.
.
Finalement, au lieu de se rendre sur le lieu de départ, il file avec ses coéquipiers à Corrèze-la-Gare, la ville où se situe l’arrivée.
Un rendez-vous avec le patron du Tour, Jean-Marie Leblanc, y est fixé dans le bar "Chez Gillou".
Un quart d’heure plus tard, Virenque, en larmes, annonçe aux journalistes le retrait de son équipe et de lui-même de l’épreuve.

Pendant ce temps...

Ullrich oui, mais ...
Sur un parcours sinueux, plutôt vallonné où il fallait sans cesse relancer, Jan Ullrich a fait parler sa puissance de reins. Sans cesse en avance aux temps intermédiaires, il s’est imposé, laissant le surprenant Hamilton, 2ème, à 1’30’’.
Après un printemps plus que morose pendant lequel l’allemand finissait à plus de 25’ de Chanteur au Tour de Valence, abandonnait Tirreno Adriatico et terminait à 48’ du vainqueur (Boogerd) de la semaine Catalane, il se devait de rassurer ses supporters.
C’est chose faite.
Toutefois, en comparaison du contre-la-montre qu’il avait remporté l’année dernière à Saint-Etienne sur un parcours assez semblable, sa victoire a été beaucoup moins écrasante.
A Saint-Etienne, tous ses adversaires avaient concédé entre 3 et 4 minutes. Cette année, ils sont 12 à être sous la barre des 3’...

Ses adversaires ?
Après l’exclusion de l’équipe Festina, la tâche d’Ullrich semblait s’être simplifiée. Pevenage avouait même : « Sans les Festina, la tactique n’est plus du tout la même (...) avec eux, on ne savait jamais quel coureur allait chercher : Virenque, Dufaux, Zülle, Brochard ? ... ».
Alors qui ?
Jalabert (4ème aujourd’hui) sur un parcours à sa convenance, a réalisé un bon chrono sans plus. Il espère faire mieux qu’en 1995 où il avait terminé 4ème à Paris.
Olano qui s’est spécialement préparé pour ce Tour (et ce chrono) a déçu avec une modeste 6ème place. Il reste néanmoins l’adversaire n°1.
Riis a semblé en retrait et peu à son aise.
Pantani a limité la casse (4’21’’ « seulement » perdues).
L’allemand doit peut-être se méfier de ses dauphins américains, Julich (3ème) qui sait grimper et pourquoi pas Hamilton la surprise du jour.
Côté français, si on omet Jalabert, Leblanc n’a laissé que 2’45’’ dans la bataille et n’a jamais été aussi bien placé avant d’aborder la montagne.
Heulot, 9ème de l’étape et 11ème au général, pourrait bien figurer étant donnée sa forme actuelle.

Dopage encore : Au tour des TVM
Après l’affaire Festina, c’est l’affaire TVM qui fait aujourd’hui la une.
Un quotidien révèle que 104 doses d’EPO ont été découvertes, lors d’un contrôle douanier, dans la voiture de 2 mécaniciens de l’équipe néerlandaise.
Affaire à suivre ...

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Jan Ullrich (All) en 1h15’25"
2 Tyler Hamilton (USA) à 1’10"
3 Bobby Julich (USA) à 1’18"
4 Laurent Jalabert (Fra) à 1’24"
5 Viatcheslav Ekimov (Rus) à 1’40"
6 Abraham Olano (Esp) à 2’13"
7 Evgueni Berzin (Rus) à 2’21"
8 Francesco Casagrande (Ita) à 2’22"
9 Stephane Heulot (Fra) à 2’22"
10 Bo Hamburger (Dan) à 2’29"

Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Jan Ullrich (All) en 31h24’37"
2 Bo Hamburger (Dan) à 1’18"
3 Bobby Julich (Usa) m.t
4 Laurent Jalabert (Fra) à 1’24"
5 Tyler Hamilton (Usa) à 1’30"
6 Viacheslav Ekimov (Rus) à 1’46"
7 Vicent Garcia-Acosta (Esp) à 1’50"
8 Stuart O’Grady (Aus) à 1’53"
9 Abraham Olano (Esp) à 2’12"
10 Jens Heppner (All) à 2’17"
<< étape précédente | étape suivante >>