Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1998 > Etape par étape > Etape 15 : Grenoble - Les Deux Alpes

Etape 15 : Grenoble - Les Deux Alpes

189 km. 27 juillet 1998

- Parcours
Haute montagne avec la Croix de Fer (HC), le Télégraphe (1ère cat.), le Galibier (HC) avant la montée vers les Deux Alpes (1ère cat.).
Pluie continue. Brouillard épais dans la descente de la Croix de Fer.

- La Croix de Fer « tranquille »
Suite au 1er sprint intermédiaire (km 23) , 4 hommes s’échappent : Zabel et Aldag (Telekom), Durand (Casino) et Pozzi (Asics). Ils sont repris dans la Croix de Fer par un peloton réduit à une quarantaine d’unités. Massi devance au sommet (km 69) Jalabert, Rinero et Leblanc.

- Rinero sort du brouillard ...
Lors de la descente, dans un épais brouillard, Bourguignon (Bigmat) accompagné de Massi (Casino), Rinero (Cofidis), Serrano (Kelme), Sciandri (Française des Jeux) et Farazin (Lotto) faussent compagnie au peloton. Au km 100, ils comptent 2’51 d’avance sur un peloton qui s’est regroupé, puis 3’20 au pied du Télégraphe. Au sommet, Massi devance Rinero et Serrano. Farazin pointe à 45’’, Sciandri à 50’’, Bourguignon à 2’, le peloton à 2’50.

- Pantani s’envole, Ullrich s’enlise
Dans le Galibier, à 5,5 km du sommet, Marco Pantani (Mercatone) attaque. "Le Pirate" rejoint rapidement Rinero et Jimenez. Il passe en tête au sommet avec 2’40 d’avance sur le groupe maillot jaune. Dans la descente, Ullrich réduit dans un 1er temps l’écart (2’15 à 25 km de l’arrivée), puis en perd (2’35 à 20 km, et 3’25’’ à 10 km). Dans le bas de la descente, l’Allemand crève ! Julich (Cofidis) en profite pour accélérer dès le pied des Deux Alpes : Ullrich ne reverra plus ce groupe, encore moins Pantani. A 8 km du sommet, il pointe à 4’25’’ de l’Italien. A 5 km, il est à 5’50’’ du Pirate pour finir à 8’57’’ sur la ligne. Son rêve de remporter un second Tour de France s’est certainement envolé. Ullrich avoua avoir sans doute mis trop à contribution son équipe ces derniers jours. Godefroot quant à lui lançait que « Ce n’était pas l’équipe qui n’était pas à la hauteur, mais Jan Ullrich lui-même ... ».

- Pantani est grand
L’italien a marqué d’une pierre blanche l’histoire du Tour en nous rappelant aux bons souvenirs des plus grands grimpeurs. Dans le Galibier, sur les 5 derniers km de montée, il a gagné plus de 30’’ par km. Phénoménal !
Felice Gimondi, dernier vainqueur italien dans la Grande Boucle, savourait sur la ligne la victoire de son futur successeur : plus de 33 ans que le peuple italien attendait cela !

Classement de l’étape

Place Coureur Temps / Ecart
1 Marco Pantani (Ita) en 5h43’45" (Moy : 32.989 km/h)
2 Rodolfo Massi (Ita) à 1’54"
3 Fernando Escartin (Esp ) à 1’59"
4 Christophe Rinero (Fra) à 2’57"
5 Bobby Julich (Usa) à 5’43"
6 Michael Boogerd (Hol) à 5’48"
7 Marcos Serrano (Esp) à 6’04"
8 Jean-Cyril Robin (Fra) à 6’34"
9 Manuel Beltran (Esp) à 6’40"
10 Dariusz Baranowski (Pol)l m.t

Classement général

Place Coureur Temps / Ecart
1 Marco Pantani (Ita) en 71h58’37"
2 Bobby Julich (Usa) à 3’53"
3 Fernando Escartin (Esp) à 4’14"
4 Jan Ullrich (All) à 5’56"
5 Christophe Rinero (Fra) à 6’12"
6 Michael Boogerd (Hol) à 6’16"
7 Rodolfo Massi (Ita) à 7’53"
8 Luc Leblanc (Fra) à 8’01"
9 Roland Meier (Sui) à 8’57"
10 Daniele Nardello (Ita) à 9’14"
<< étape précédente | étape suivante >>