Accueil > Le Tour des étapes > Edition 1998 > Etape par étape > Etape 17 : Albertville - Aix les Bains

Etape 17 : Albertville - Aix les Bains

Neutralisée. 30 juillet 1998

- Le peloton en grève
Cette 17ème étape a été neutralisée en raison d’une grève des coureurs qui souhaitent dénoncer les pratiques policières (voir article étape 16). Ils refusent d’être traités comme des criminels.

- Jalabert et la ONCE arrêtent
Après 32 km, Le peloton stoppe une 1ère fois. Jalabert et toute l’équipe Once quittent le Tour. « Je ne fais pas du vélo à 20 à l’heure ... » se justifia-t-il.
Le directeur sportif de la Once, Manolo Saiz, se fera plus poétique en affirmant : "Je mets un doigt au cul du Tour de France".
Au col de Semnoz, le peloton s’arrête de nouveau. Au sommet, le public (très hostile et agressif) provoque un 3ème arrêt. Au ravitaillement de Lescheraines, les Riso Scoti ainsi que les Banesto mettent pied à terre.
Quant aux autres coureurs, ils cachent ou arrachent leurs dossards.

- TVM en tête ...
Avec plus de 2 heures de retard, le peloton arrive à Aix-Les-Bains et laisse les TVM passer la ligne les premiers.

- Il n’y a plus d’équipe espagnole dans le Tour ...
L’équipe Vitalicio a décidé alors de ne pas repartir demain. Le patron des Kelme annonce également que ses coureurs ne repartiront pas.
Les 4 équipes espagnoles présentes sur ce Tour ont toutes abandonné.

<< étape précédente | étape suivante >>